International
URL courte
8694
S'abonner

Le cofondateur de l’application WhatsApp a de nouveau vilipendé la façon dont la société Facebook traite les données de ses utilisateurs et a appelé ces derniers à supprimer leurs comptes.

Brian Acton, cofondateur du service de messagerie instantanée WhatsApp, a appelé les utilisateurs à supprimer leurs comptes Facebook lors d'une conférence à l'Université de Stanford en Californie, relate BuzzFeed News.

L'homme d'affaires a notamment critiqué la politique de confidentialité de Facebook, qui n'avait selon lui pour objectif que de rapporter des bénéfices à la société.

Selon M. Acton, ce sont d'ailleurs les utilisateurs en personne qui accordent au géant technologique une vaste marge de manœuvres. Google, Twitter, Facebook et Apple, poursuit-il, bénéficient ainsi du droit d'évaluer quelles publications sont insultantes ou non, quelles applications sont de qualité ou non.

«Nous leur remettons le pouvoir. C'est mauvais. Nous achetons leurs produits. Nous nous abonnons à leurs sites. Supprimer Facebook, d'accord?», a-t-il lancé.

Ce n'est pas la première fois que M. Acton appelle les utilisateurs à boycotter Facebook en dénonçant la politique de confidentialité de ce dernier. WhatsApp fait partie des acquisitions du géant technologique.

Lire aussi:

Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Trump annonce que son pays met fin à ses relations avec l'OMS
«Nous nous dirigeons vers un drame économique et social inédit» en France
Tags:
WhatsApp, Facebook, Inc, Californie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook