International
URL courte
2333
S'abonner

Soulignant que les manifestations qui ont eu lieu en Serbie pendant le week-end relèvent des «affaires intérieures» du pays, le Kremlin s’est dit convaincu que les autorités prendraient toutes les mesures nécessaires pour stabiliser la situation.

Le Kremlin s'est prononcé sur les manifestations qui se sont déroulées à Belgrade le week-end dernier, estimant que les autorités serbes faisaient «tout leur possible pour régler la situation».

«La Serbie est certainement un partenaire avec lequel nous sommes liés par des relations historiques et culturelles, de fait nous voudrions voir une Serbie stable et qui se développe de façon dynamique», a indiqué Dmitri Peskov, porte-parole de la présidence russe.

«Et pour cela, nous faisons tout notre possible dans le cadre de nos relations bilatérales. Ceci relève des affaires intérieures de la Serbie. Nous sommes convaincus que les autorités serbes font tout leur possible pour régler la situation», a-t-il ajouté.

Une série de manifestations organisées par l'opposition au Président en exercice Aleksandar Vucic se sont déroulées les 16 et 17 mars. Samedi, les manifestants ont fait irruption dans le bâtiment de la télévision nationale (RTS) à Belgrade, exigeant de modifier la politique rédactionnelle et menaçant les employés. Dimanche, des opposants ont tenté de forcer les cordons devant la résidence présidentielle et la direction de la police.

Les manifestations antigouvernementales qui agitent Belgrade ainsi que d'autres villes serbes depuis plus de trois mois réunissent principalement les militants de neuf partis et de divers mouvements rassemblés sous le nom de l'Union pour la Serbie (Savez za Srbiju, SZS), qui sortent dans les rues aux côtés des citoyens ordinaires. Les manifestations avaient jusqu'à récemment revêtu un caractère pacifique.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Tags:
manifestation, Kremlin, Belgrade, Serbie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook