International
URL courte
3640
S'abonner

Malgré la pression de Washington, les autorités européennes doivent mener sur la scène internationale une politique plus indépendante, estime le Président autrichien Alexander Van der Bellen.

Dans une interview accordée au quotidien allemand Die Welt, le chef de l'État autrichien, Alexander Van der Bellen, a critiqué l'Union européenne pour avoir manqué d'indépendance par rapport aux États-Unis.

«Le Président américain Trump a décidé sans raison de quitter l'accord nucléaire iranien que Washington avait discuté et a interdit aux entreprises européennes de faire des affaires avec l'Iran sous la menace de sanctions. À mon avis, cela va trop loin. Les Européens ne doivent pas marcher sous la houlette de Trump», a-t-il lancé.

Le Président Donald Trump a annoncé en mai dernier le retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015, de même que le rétablissement des sanctions contre l'Iran, y compris celles qui frappent les pays commerçant avec Téhéran. Certaines sanctions américaines ont été rétablies le 7 août dernier et d'autres sont entrées en vigueur le lundi 5 novembre. Washington a notamment porté plus de 700 personnes, entités, avions et navires iraniens sur sa liste noire. Parmi les entités concernées figurent 14 banques importantes. La Chine, la Corée du Sud, la Grèce, l'Inde, l'Italie, le Japon, la Turquie et Taïwan ont été provisoirement autorisés à acheter du pétrole iranien.

Lire aussi:

Covid en France: le nombre journalier de contaminations et de décès en légère baisse
«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Elle trouve un appartement secret derrière le miroir de sa salle de bain - vidéo
Tags:
Union européenne (UE), Alexander Van der Bellen, Europe, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook