Ecoutez Radio Sputnik
    Athènes

    «La Russie, les USA et la Chine doivent coopérer en matière de droits de l'Homme»

    © Sputnik . Vladimir Rodionov
    International
    URL courte
    10313

    Avant d’entamer sa visite à Athènes, la militante des droits de l'Homme Kerry Kennedy, fille de Robert Kennedy, a accordé à Sputnik un court entretien qui a porté entre autres sur l’objectif de son déplacement dans la capitale grecque.

    Le Centre pour la justice et les droits de l'Homme Robert F. Kennedy (RFK Human Rights) entretient des rapports de partenariat avec la Fondation Marianna V. Vardinoyannis en matière d'éducation aux droits de l'Homme, a annoncé à Sputnik Kerry Kennedy, fille de Robert Kennedy qui a fondé et dirige le RFK Human Rights.

    «Je suis très heureuse de revenir à Athènes après des mois. En coopération avec la Fondation Marianna V. Vardinoyannis, le RFK Human Rights organisera des ateliers avec des instituteurs grecs dans le cadre notre programme "Dites la vérité au pouvoir" que nous mettrons en place dans les écoles en Grèce», a détaillé l'Américaine.

    Et d'ajouter qu'elle parlerait aussi au musée de l'Acropole du patrimoine historique et de l'importance du retour des marbres d'Elgin (marbres du Parthénon) en Grèce, leur pays d'origine.

    «Je pense qu'ils doivent revenir», a martelé Kerry Kennedy.

    Elle a aussi appris qu'au cours de sa visite en Grèce, elle évoquerait le problème des droits de l'Homme.

    «Tous les pays, dont la Grèce, ont des défis à relever dans le domaine des droits de l'Homme. Il n'y a pas de pays qui n'en ait pas… qui en soit exempt. Pourtant, tous les peuples ont des droits et il s'agit tout simplement de faire respecter ces droits par les gouvernements», a poursuivi la militante.

    Selon cette dernière, il s'agit de toute sorte de droits, dont ceux des femmes et des personnes en prison, ainsi que de la différence entre les systèmes de justice appliqués à des riches et à des défavorisés.

    Répondant à la question de savoir si les grandes puissances mondiales, telles que les États-Unis et la Russie devraient coopérer dans le domaine des droits de l'Homme, Kerry Kennedy a déclaré:

    «Oui, absolument. La Russie, les États-Unis et la Chine doivent coopérer en matière de droits de l'Homme».

    Tags:
    Robert F. Kennedy, coopération, patrimoine culturel, droits de l’homme, Fondation Marianna V. Vardinoyannis, Centre pour la justice et les droits de l'Homme Robert F. Kennedy (RFK Human Rights), Sputnik, Marianna V. Vardinoyannis, Kerry Kennedy, Russie, Chine, Athènes, Grèce, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik