International
URL courte
8196
S'abonner

Le Qatar pourrait investir plus de 9 milliards de dollars dans l’économie russe sans compter le montant d’un éventuel achat de missiles russes S-400, dont les négociations sont en cours. L’argent serait investi dans l’agriculture, la médecine et dans le secteur des hydrocarbures, a annoncé à Sputnik l’ambassadeur de Russie au Qatar.

En plus de l'intention du Qatar d'acquérir des missiles russes S-400, ce pays envisage d'investir plus de neuf milliards de dollars (7,9 milliards d'euros) dans l'économie russe, a déclaré à Sputnik l'ambassadeur de Russie au Qatar, Nourmakhmad Kholov. Il s'agit de projets dans l'agriculture, la médecine et dans le secteur des hydrocarbures.

«La Qatar Investment Authority et le Russian Direct Investment Fund continuent de coopérer dans le cadre de leur plateforme financière et économique. Autour de 2,5 milliards de dollars [2,2 mds EUR, ndlr] ont déjà été investis dans l'économie russe. Actuellement, les deux pays sont en train d'étudier des projets dont le montant total dépasse neuf milliards de dollars dans les domaines de l'agriculture, de la médecine, de la construction des infrastructures, de l'immobilier ainsi que du pétrole et du gaz», a-t-il affirmé.

Selon lui, les échanges commerciaux entre la Russie et le Qatar peuvent augmenter grâce à l'intérêt des investisseurs qataris pour l'activité entre les deux pays. Le volume des échanges commerciaux devrait s'élever à 500 millions de dollars (440 millions d'euros) vers 2020.

«En 2017, les échanges russo-qataris avaient atteint 73,3 millions de dollars [64,5 M EUR, ndlr], alors qu'en 2018, ils ont augmenté de 7,4%. Le montant total des importations en provenance du Qatar en Russie est en hausse, passant de 7,1 à 36,4 millions de dollars [de 6,1 à 31,7 M EUR, ndlr] à cause des achats de produits pétroliers et chimiques», a souligné M.Kholov.

Les négociations entre le Qatar et la Russie sur l'achat de missiles russes S-400 continuent. Bien que le Qatar y soit très intéressé, un accord n'est pas encore établi, a affirmé l'ambassadeur de Russie au Qatar. En 2018, Le Monde avait rapporté que le roi saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud avait indiqué dans sa lettre à la présidence française que Riyad serait prêt à lancer une action militaire contre le Qatar si ce dernier achetait des systèmes russes S-400.

Lire aussi:

Situation de Sputnik en France, Afrique et coopération: Sergueï Lavrov se livre dans une interview exclusive
Une bactérie s'échappe d’un laboratoire en Chine, près de 3.000 personnes contaminées
Une photo du nouveau maire de Bobigny avec l’épouse d'un membre du gang des Barbares suscite un tollé
Une enquête ouverte contre des magistrats du Parquet national financier
Tags:
accord, négociations, échanges commerciaux, économie, investissements, S-400, Qatar Investment Authority, Russie, Qatar
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook