Ecoutez Radio Sputnik
    Theresa May

    Malgré la menace française de veto, Theresa May demande un report du Brexit pour 3 mois

    © AP Photo/ Tim Ireland
    International
    URL courte
    Avec ou sans accord: Londres et Bruxelles au seuil du Brexit (2019) (57)
    8214

    Theresa May a demandé un report au 30 juin de la date de sortie de l'Union européenne après avoir échoué à faire ratifier l'accord de divorce au parlement britannique.

    La chef du gouvernement britannique a annoncé mercredi avoir sollicité un report du Brexit pour trois mois jusqu'au 30 juin prochain. Un courrier ad hoc a été adressé au président du Conseil européen Donald Tusk, a déclaré Theresa May.

    Elle a également souligné qu'elle ne pensait pas que la participation du Royaume-Uni aux élections européennes programmées en mai soit une bonne chose.

    Pour sa part, la Commission européenne a estimé, dans un document cité par Reuters, qu'une prolongation du Brexit jusqu'au 30 juin serait légalement et politiquement difficile. Le porte-parole du président de la Commission Jean-Claude Juncker a annoncé que ce dernier s'était prononcé contre un report du Brexit après les élections européennes.

    «Le président Juncker a formellement mis en garde la Premier ministre contre l'inclusion d'une date postérieure aux élections pour la prolongation», a déclaré l'officiel.

    Le porte-parole du gouvernement français a quant à lui souligné qu'un éventuel report du Brexit n'était «ni automatique ni certain», invitant la dirigeante britannique à «donner des garanties», selon Reuters.

    Auparavant, la ministre française des Affaires européennes Nathalie Loiseau avait souligné qu'une sortie de l'UE sans accord était bel et bien possible en cas d'absence de décision concernant le Brexit avant le 29 mars.

    Les dirigeants des 28 pays membres de l'UE se réunissent jeudi après-midi avant de poursuivre leurs discussions sur le Brexit en l'absence de Theresa May.

    Dossier:
    Avec ou sans accord: Londres et Bruxelles au seuil du Brexit (2019) (57)

    Lire aussi:

    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    «Fumée jaune», propagation… Réflexions d'un ancien pompier sur le sort de Notre-Dame
    Le RAID déployé à Lourdes, une personne blessée lors d'une prise d'otages
    Tags:
    report, élections européennes 2019, Brexit, Conseil européen, Commission européenne, Union européenne (UE), Nathalie Loiseau, Theresa May, Donald Tusk, Jean-Claude Juncker, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik