Ecoutez Radio Sputnik
    Su-57

    Wanted: des sous-traitants pour créer des cibles imitant le Su-57 pour l’armée de l’air US

    © Sputnik . Evgeny Biyatov
    International
    URL courte
    6336

    L'US Air Force est à la recherche de fournisseurs pour créer des objectifs aériens imitant les «avions ennemis» Su-57 russes, est-il indiqué dans un appel d'offres de l'armée qui cherche à contrer «diverses menaces à travers le monde».

    Les forces armées américaines recherchent des sous-traitants pour construire des cibles aériennes capables d'imiter les hypothétiques «avions ennemis» dont notamment les chasseurs russe Su-57 et chinois J-20 et FC-31. Dans un appel d'offres de l'armée, auquel a eu accès RT, un tel besoin est expliqué par «diverses menaces à travers le monde» et par la diminution du budget militaire du pays.

    Le document indique que ces objectifs doivent être contrôlés à distance et capables de se poser et d'être récupérés après un contact avec de l'eau salée. Jusqu'au moment de leur destruction complète, la durée de vie de ces cibles devrait être d'au moins 10 vols.

    «Les cibles détruites doivent pouvoir émettre les signaux radio et électroniques appropriés (des J-20, Su-57, etc.)», est-il indiqué.

    L'US Air Force a alors l'intention d'analyser le marché afin de trouver des fournisseurs possédant les qualités et les moyens nécessaires pour mettre en œuvre un tel programme.

    Le chasseur polyvalent Su-57 de cinquième génération, connu auparavant sous le nom de T-50 PAK FA, a effectué son premier vol en 2010. L'appareil est destiné à détruire des cibles aériennes, terrestres et navales. Il est également capable de déjouer les systèmes de défense aérienne existants et en développement.

    En février 2018, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a révélé que deux Su-57 avaient été testés en Syrie. Dans la conception de l'appareil, qui combine les fonctions de chasseur et d'avion d'attaque au sol, des technologies furtives et des matériaux composites sont utilisés.

    Lire aussi:

    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    L’armateur du pétrolier japonais infirme la version US sur l’incident en mer d’Oman
    L'Iran convoque l'ambassadeur britannique après l'incident dans le golfe d'Oman
    Tags:
    chasseur, recherche, employés, cibles, FC-31, Chengdu J-20, Su-57 (T-50, PAK-FA), Chine, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik