Ecoutez Radio Sputnik
    Police à Milan

    «Personne ne descend en vie»: les propos du Sénégalais voulant tuer les passagers d’un bus

    © REUTERS / Stefano Rellandini
    International
    URL courte
    4443
    S'abonner

    À Milan, un homme d’origine sénégalaise a tenté d’incendier le bus qu'il conduisait avec 51 personnes à son bord, pour la plupart des enfants accompagnés de leurs parents, selon des médias locaux. Comme l'a indiqué un commandant des Carabiniers, l'homme a crié «personne ne descend en vie» pendant qu'il mettait le feu au véhicule.

    Un chauffeur de bus italien d'origine sénégalaise a tenté de mettre le feu à son véhicule alors qu'il transportait 51 personnes, principalement des enfants et leurs parents, à Milan, le 20 mars, a annoncé Rai News 24. Il aurait répandu de l'essence à l'intérieur du bus avant de l'enflammer, criant qu'il voulait «arrêter les morts en Méditerranée» et «personne ne descend en vie». Selon les informations, le conducteur a détourné le bus et a menacé de se suicider.

    L'incendie n'a pas fait de victimes, mais plusieurs passagers ont été envoyés à l'hôpital après avoir inhalé de la fumée.

    L'un des enfants a réussi à appeler les services d'urgence, qui sont rapidement arrivés sur les lieux. Les Carabiniers ont parvenu à briser une vitre du bus afin que les passagers puissent s'échapper.

    Le conducteur du bus, Ousseynou Sy, 47 ans et qui avait déjà un casier judiciaire, a été arrêté. Selon les médecins cités par Rai News 24, 12 enfants et 2 adultes ont été emmenés à l'hôpital avec des symptômes d'intoxication par la fumée. 

    L'enseignant qui accompagnait les écoliers a affirmé qu'il ne s'agissait pas de la première fois que Ousseynou Sy conduisait le bus avec des enfants à bord et a tenu à souligner qu'ils le connaissaient.

    Selon les médias locaux, Ousseynou Sy a obtenu la nationalité italienne en 2004.

    Tags:
    bus, incendie criminel, enfants, Milan, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik