Ecoutez Radio Sputnik
    Un motard /  image d'illustration

    Les motards néo-zélandais jurent de protéger les musulmans aussi longtemps que nécessaire

    © Photo. Pixabay
    International
    URL courte
    153021

    À Christchurch, trois groupes de motards ont décidé de protéger les musulmans suite aux fusillades qui se sont produites le 15 mars dans la ville et ont coûté la vie à 50 personnes.

    Les motards néo-zélandais The Mongrel Mob, King Cobra et The Black Power, ont promis de rester vigilants près des mosquées après les fusillades qui ont frappé la ville de Christchurch.

    Ils avaient déjà protégé la communauté musulmane pendant la première prière du vendredi après les attaques, rapporte le quotidien britannique Evening Standard. De plus, les 17 et 20 mars, des membres de divers groupes de motards ont également exécuté une danse rituelle maorie pour rendre hommage aux victimes des attaques à Christchurch.

    Le chef du groupe The Mongrel Mob, Sonny Fatu, a déclaré qu'il avait été contacté par la communauté musulmane. Selon lui, ils craignent les prières du vendredi, le massacre étant survenu ce même jour.

    «Nous soutiendrons et aiderons nos frères et sœurs musulmans, peu importe combien de temps ils auront besoin de nous. Nous ne serons pas armés.»

    Les motards ont déclaré qu'ils allaient protéger le périmètre intérieur avec les autres membres de la communauté afin qu'ils se sentent à l'aise:

    «Nous nous sommes demandé si nous pouvions faire partie du système de sécurité pour eux afin qu'ils puissent prier en paix sans crainte.»

    Le chef de l'Association musulmane à Waikato, Asad Mohsin, a déclaré qu'il appréciait le soutien reçu des «différentes sphères de la société, d'intérêts et d'inclinations différents» et a ajouté que «tout cela leur donne la force de surmonter le chagrin qu'ils éprouvent» après ce qui s'est passé.

    Les tirs qui ont retenti le 15 mars dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, ont fait 50 morts et une cinquantaine de blessés. La police a désamorcé plusieurs explosifs artisanaux découverts dans des véhicules garés à proximité. L'auteur présumé d'au moins l'une de ces fusillades, l'Australien Brenton Tarrant, 28 ans, a été inculpé de meurtres et sera maintenu en détention provisoire jusqu'à sa comparution devant la Haute Cour le 5 avril.

    Lire aussi:

    La base russe de Hmeimim repousse une attaque aux lance-roquettes multiples, 180 djihadistes éliminés
    Moscou commente la reprise par les USA des importations de pétrole vénézuélien
    Conseil des ministres ou «pyjama party»? La tenue de Sibeth Ndiaye devient la risée de la Toile
    Tags:
    attaque, motard, fusillade, musulmans, Christchurch, Nouvelle-Zélande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik