Ecoutez Radio Sputnik
    Imam

    Un imam marocain «agressif» et «radical» expulsé sans ambages d’Italie

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    5271
    S'abonner

    Un imam marocain a été expulsé d’Italie pour ses positions radicales et son comportement agressif à l’égard de certains fidèles. Le pays a déjà expulsé 21 personnes depuis début 2019 pour des raisons de sécurité d’État.

    Le ministère italien de l'Intérieur a annoncé l'expulsion vers le Maroc d'un imam de 36 ans, originaire de ce pays, pour «comportement agressif», relatent des médias.

    Le religieux, du nom de Houssam Din Rouzak, a été expulsé lundi de Milan vers Casablanca «pour des raisons de sécurité d'État», selon la presse italienne. Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a confirmé cette information sur Twitter. «Expulsion d'un ex-imam radical, violent et éloigné de deux communautés musulmanes. Tolérance zéro pour ceux qui, au nom d'un Dieu, essaient de nous faire la guerre chez nous.», a-t-il écrit.

    ​Détenteur d'un titre de séjour, l'imam d'origine marocaine s'est fait remarquer dès 2012 pour ses prêches très conservateurs ensuite pour son comportement agressif à l'égard de certains fidèles au centre culturel islamique de Novare. Il est également connu pour des prêches jugés radicaux donnés à la mosquée de Verceil.

    21 personnes ont été expulsées d'Italie depuis début 2019 pour des raisons de sécurité d'État, contre 126 sur toute l'année 2018, selon le ministère de l'Intérieur.

    Tags:
    expulsions, islam, imam, Matteo Salvini, Maroc, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik