Ecoutez Radio Sputnik
    Imam

    Un imam marocain «agressif» et «radical» expulsé sans ambages d’Italie

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    5271

    Un imam marocain a été expulsé d’Italie pour ses positions radicales et son comportement agressif à l’égard de certains fidèles. Le pays a déjà expulsé 21 personnes depuis début 2019 pour des raisons de sécurité d’État.

    Le ministère italien de l'Intérieur a annoncé l'expulsion vers le Maroc d'un imam de 36 ans, originaire de ce pays, pour «comportement agressif», relatent des médias.

    Le religieux, du nom de Houssam Din Rouzak, a été expulsé lundi de Milan vers Casablanca «pour des raisons de sécurité d'État», selon la presse italienne. Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini a confirmé cette information sur Twitter. «Expulsion d'un ex-imam radical, violent et éloigné de deux communautés musulmanes. Tolérance zéro pour ceux qui, au nom d'un Dieu, essaient de nous faire la guerre chez nous.», a-t-il écrit.

    ​Détenteur d'un titre de séjour, l'imam d'origine marocaine s'est fait remarquer dès 2012 pour ses prêches très conservateurs ensuite pour son comportement agressif à l'égard de certains fidèles au centre culturel islamique de Novare. Il est également connu pour des prêches jugés radicaux donnés à la mosquée de Verceil.

    21 personnes ont été expulsées d'Italie depuis début 2019 pour des raisons de sécurité d'État, contre 126 sur toute l'année 2018, selon le ministère de l'Intérieur.

    Lire aussi:

    «L'Iran a fait une très grosse erreur»: Trump réagit à la destruction du drone US par les militaires iraniens
    Poutine évalue les possibles conséquences d'une guerre impliquant l'Iran
    La Russie se prépare-t-elle à une guerre? La réponse de Poutine
    Tags:
    expulsions, islam, imam, Matteo Salvini, Maroc, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik