Ecoutez Radio Sputnik
    Des chasseurs Sukhoi Su-27

    L’interception d’un bombardier US B-52 par deux Su-27 à la frontière russe en vidéo

    © Sputnik . Ramil Sitdikov
    International
    URL courte
    201117

    Le ministère de la Défense russe a diffusé la vidéo de l’escorte d’un bombardier stratégique américain B-5 à la frontière par deux avions de chasse russes. Les images prises depuis l’un d’eux permettent de discerner les détails du bombardier américain capable de porter des bombes nucléaires.

    Une vidéo de l'accompagnement du bombardier stratégique américain B-52 Stratofortress par deux avions de chasse russe SU-27 a été mise en ligne par le ministère de la Défense russe ce jeudi 21 mars.

    L'appareil a été repéré au-dessus des eaux de la mer Baltique, à une distance importante de la frontière russe, le 20 mars. «Deux avions de chasse SU-27 des forces du service de la défense aérienne ont été mobilisés afin d'identifier et d'accompagner le bombardier», ont déclaré les militaires.

    Les deux aéronefs russes, qui ont décollé de l'aérodrome à Kaliningrad, se sont approchés du bombardier en détectant son origine, son numéro d'immatriculation et d'autres détails.

    Des photos ont été prises à bord. Il est possible de distinguer un conteneur pour la nacelle de désignation laser AN/AAQ-33 Sniper Advanced Targeting Pod (ATP) censée receler des armes de précision, installé sous l'aile droite du bombardier. L'avion était chargé de plusieurs bombes.

    ​Dès que le bombardier a effectué un demi-tour vers l'ouest, les SU-27 sont retournés à leur aérodrome d'origine.

    Le 15 mars dernier, un autre bombardier stratégique américain s'est approché de la frontière russe, à une distance de 150 km. L'avion s'est trouvé pendant quelques minutes dans la zone de l'action des DCA russe, après quoi il s'est dirigé vers une base aérienne située sur le sol britannique.

    Ces derniers temps, des avions espions étrangers, et notamment américains, sont de plus en plus souvent aperçus autour des frontières russes. Au cours de l'année 2018, les militaires russes ont enregistré et escorté 980.000 aéronefs, dont 3.000 avions de combat étrangers ainsi que des avions espions.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    bombardier, aérodrome, chasseur, interception, escorte, B-52, Su-27, ministère russe de la Défense, mer Baltique, Kaliningrad, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik