Ecoutez Radio Sputnik
    Le roi d'Arabie saoudite, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud

    Un réchauffement s’opère-t-il entre Riyad et Rabat?

    © Sputnik . Sergueï Gouneïev
    International
    URL courte
    275
    S'abonner

    Le souverain saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud s’est entretenu par téléphone avec le roi marocain Mohammed VI, a indiqué le ministère saoudien des Affaires étrangères. Les deux chefs d’État ont évoqué le renforcement des relations après un refroidissement en février, suite à un revirement du Maroc concernant la guerre au Yémen.

    Mercredi 20 mars, le roi d'Arabie saoudite Salmane ben Abdelaziz Al Saoud a appelé son homologue marocain Mohammed VI, annonce un communiqué du ministère saoudien des Affaires étrangères. Les deux souverains ont évoqué les relations bilatérales et les moyens de les renforcer. Cet entretien téléphonique intervient dans un contexte de crise diplomatique entre les deux États, crise née d'un «changement» dans l'engagement du Maroc dans le conflit au Yémen.

    ​«Le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud a effectué hier soir une conversation téléphonique avec son frère le roi du Maroc Mohammed VI», indique le communiqué.

    Lors de leur entretien, les deux souverains ont «passer en revue les relations fraternelles entre les deux pays frères et les liens d'amitié enracinés et établis au fil des ans, soulignant la volonté des deux peuples et des deux directions de les renforcer et de les développer dans tous les domaines», poursuit le texte, avant d'ajouter que les deux rois ont également évoqué «les derniers développements régionaux et internationaux».

    En février, une crise diplomatique est née entre les deux pays suite à l'entretien accordé par Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale, à la chaine qatarie Al Jazeera. Lors de cette interview, le ministre avait indiqué que l'engagement de son pays dans le conflit au Yémen, sous la direction de la coalition arabe menée par Riyad, avait «changé».

    Par ailleurs, le ministre marocain a également laissé entendre que Rabat avait refusé de recevoir en novembre 2018 le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane lors de sa tournée dans certains pays maghrébins (Algérie, Tunisie et Mauritanie).

    Une semaine après l'entretien du chef de la diplomatie marocaine avec Al Jazeea, la chaîne de télévision saoudienne Al-Arabiya a diffusé un documentaire sur le conflit du Sahara occidental. Dans ce reportage, la chaine de télévision affirme que le Maroc a «envahi le Sahara [occidental, ndlr] après le départ des colonisateurs espagnols en 1975».

    Tags:
    entretien, crise diplomatique, relations diplomatiques, relations bilatérales, roi Mohammed VI du Maroc, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Maroc, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik