Ecoutez Radio Sputnik
    Service postal ds États-Unis

    Un Américain plaide coupable d’avoir expédié des colis piégés aux opposants de Trump

    © AP Photo / David Goldman
    International
    URL courte
    0 13

    Cesar Sayoc, suspecté d’avoir envoyé des colis piégés à des opposants de Donald Trump, plus particulièrement aux anciens Présidents Bill Clinton et Barack Obama, a plaidé coupable, annonce la presse états-unienne.

    Cesar Sayoc, le soi-disant MAGAbomber [abréviation du slogan préélectoral de Donald Trump «Make America Great Again», ndlr], soupçonné d'avoir envoyé des bombes artisanales à des personnalités démocrates a plaidé coupable, selon des médias américains.

    «En octobre 2018, j'ai fabriqué des dispositifs conçus pour ressembler à des bombes artisanales et les ai envoyés par courrier américain», a-t-il déclaré.

    Il a nommé les destinataires et a détaillé les composants des 16 colis piégés contenant un réveil numérique avec des fils attachés.

    Selon le journal New York Daily News, Cesar Sayoc remplissait des tubes en plastique avec de la poudre de feux d'artifice, de l'engrais, du chlore en poudre et des fragments de verre. Il a admis avoir mis des photos des destinataires dans les colis avec des X rouges sur leurs visages.

    65 chefs d'accusation sont retenus contre ce Floridien de 56 ans, y compris l'utilisation d'une arme de destruction massive et l'envoi illégal d'explosifs dans l'intention de tuer.

    Selon la même source, il sera condamné par le juge fédéral de Manhattan, Jed Rakoff, le 12 septembre et encourt une peine de prison à vie.

    Une quinzaine de colis suspects adressés à plusieurs personnalités démocrates ont été interceptés aux États-Unis fin octobre. Parmi les destinataires se trouvaient l'ancien Président Barack Obama, l'ancienne secrétaire d'État Hillary Clinton, l'ancien vice-Président démocrate Joe Biden, le financier George Soros, l'acteur Robert De Niro, l'ancien ministre de la Justice de Barack Obama Eric Holder, l'élue démocrate de Californie Maxine Waters, le sénateur du New Jersey Cory Booker, l'ancien directeur du renseignement national américain James Clapper, l'homme d'affaires et philanthrope Tom Steyer, ainsi que la chaîne CNN.

    Tags:
    bombe artisanale, coupable, colis piégé, Cesar Sayoc
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik