Ecoutez Radio Sputnik
    Un soldat US à Manbij, en Syrie

    Trump récupère les victoires de Moscou et Damas face à Daech, selon une députée syrienne

    © AP Photo / Hussein Malla
    International
    URL courte
    28530

    Lorsque Washington affirme avoir vaincu Daech* en Syrie, il ne fait que s'approprier les succès de la Russie et de la Syrie dans la lutte contre les terroristes, a déclaré à Sputnik la députée du parlement syrien Ashfaq Abbas.

    Malgré les récentes déclarations de la Maison-Blanche, les victoires sur Daech* sont le fait de la Russie et de la Syrie, estime la parlementaire syrienne Ashfaq Abbas.

    «Si nous comptions combien de fois les États-Unis ont prétendu avoir vaincu Daech*, ce serait plus d'une douzaine de fois. Je pense que c'est une déclaration politique sans rapport avec la réalité et dont le but est de frapper l'opinion publique», a-t-elle indiqué.

    La députée a supposé qu'à l'aide de telles déclarations, Donald Trump cherchait à augmenter son taux de popularité à l'approche des élections présidentielles américaines de 2020.

    «Les États-Unis veulent récolter les fruits des succès des autres pays. Ce sont l'armée syrienne et les Forces aérospatiales russes qui ont lutté contre Daech*, et non les Américains».

    Pour rappel, la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a annoncé ce vendredi à des journalistes que «le Califat de Daech* [était] détruit à 100%» en Syrie.
    Afin de justifier ses propos, le Président américain a montré aux journalistes, sur le tarmac de l'aéroport de Palm Beach, deux cartes des territoires syriens, représentant la situation avant et après les actions militaires de l'armée américaine, qui y a débarqué en 2014. Les positions des terroristes étaient absentes sur l'une des deux.

    En décembre 2018, le Président Trump avait annoncé que les États-Unis avaient éliminé les djihadistes du territoire syrien. Plus tard, il a ordonné le retrait des troupes américaines stationnées en Syrie. Le 20 mars, le dirigeant a dit compter réduire la présence militaire américaine à 400 personnes, sans préciser pour quelle période elles y resteraient.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Tags:
    Daech, Donald Trump, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik