International
URL courte
7618
S'abonner

Deux brigades d'infanterie et des unités blindées israéliennes ont été appelées en renfort à la frontière de la bande de Gaza, après qu’une roquette tirée depuis l’enclave palestinienne a fait ce matin sept blessés au nord de Tel Aviv. Netanyahou a écourté sa visite à Washington, tout en promettant de répondre «avec force».

L'armée israélienne a annoncé lundi envoyer des troupes supplémentaires dans le sud, vers la bande de Gaza, après un tir de roquette en provenance de l'enclave palestinienne qui a fait sept blessés légers au nord de Tel Aviv.

Selon deux chaînes de télévision citées par Reuters, deux brigades d'infanterie et des unités blindées vont être appelées en renfort à la lisière de l'enclave.

Les autorités israéliennes ont également fermé tous les points de passage et interdisent l'accès à la mer, précise l'agence.

Netanyahou promet de répondre «avec force»

Benjamin Netanyahou a annoncé dans la matinée qu'il écourterait sa visite aux États-Unis, entamée dimanche, après son entrevue avec Donald Trump. De Washington, il a dénoncé une «attaque criminelle contre l'État d'Israël» et a promis de répondre «avec force».

Roquette d'une portée de 120 km

Une roquette tirée depuis la bande de Gaza a frappé dans la nuit de dimanche à lundi une maison située dans la ville de Mishmeret, au nord de Tel Aviv, provoquant un incendie qui a fait sept blessés, ont annoncé les autorités locales. Quatre adultes et trois enfants, dont un bébé de six mois, ont été hospitalisés, a précisé l'hôpital de Kfar Saba.

L'armée a attribué la responsabilité du tir au Hamas, précisant que le projectile, de fabrication locale, avait parcouru environ 120 kilomètres.

Vers une montée des tensions?

Les tirs de roquettes n'avaient pas fait de victimes à Tel Aviv et dans sa région depuis l'intervention israélienne de 2014 dans l'enclave palestinienne, laquelle est administrée depuis 2007 par les islamistes du Hamas. Le premier anniversaire des manifestations pour le droit au retour des réfugiés de 1948 sera célébré ce week-end, dans un contexte de fortes tensions.

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Tags:
tir de roquettes, Benjamin Netanyahou, Tel Aviv, Gaza, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook