International
URL courte
171446
S'abonner

Le Maroc a été partie prenante des combats contre les djihadistes de Daech* en Irak et en Syrie, selon une note dévoilée par l’Agence américaine de coopération pour la sécurité et la défense.

La partie américaine a clairement laissé entendre que des avions de combat marocains avaient participé aux raids aériens contre les djihadistes de Daech* en Syrie comme en Irak. Dans une note annonçant la vente au Maroc de 25 chasseurs F-16C/D Block 72, l’Agence US de coopération pour la sécurité et la défense a salué la contribution apportée par ce pays nord-africain à la lutte antiterroriste:

«Cet achat est censé améliorer l’interopérabilité avec les États-Unis et d’autres alliés régionaux et renforcer la capacité du Maroc à mener des opérations de coalition, comme il l’a fait par le passé lors de sorties en vol contre Daech* en Syrie et en Irak», révèle le document.

L’Agence se déclare persuadée que le Maroc, qui «exploite déjà une flotte de F-16», n’aura «aucune difficulté à absorber cet avion et ses services dans ses forces armées».

Dans le document, le Maroc est qualifié d’«allié majeur non membre de l’Otan», qui représente une «force importante pour la stabilité politique et le progrès économique en Afrique du Nord».

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Vêtue d’un t-shirt Charlie Hebdo, une ex-musulmane se fait poignarder en plein centre de Londres
Tags:
États-Unis, lutte antiterroriste, coalition, Houthis, djihadisme, F-16 Fighting Falcon, Daech, Afrique du Nord, Maroc, Yémen, Syrie, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook