Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    La Russie doit quitter le Venezuela, menace Donald Trump

    © REUTERS / Jonathan Ernst
    International
    URL courte
    15232309

    Donald Trump a déclaré que toutes les options étaient possibles pour obliger Moscou à quitter le Venezuela, commentant l'arrivée de militaires russes à Caracas dans le cadre d'un accord de coopération russo-vénézuélien.

    La Russie doit quitter le Venezuela, a déclaré mercredi Donald Trump accueillant l'épouse du chef de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido, Fabiana Rosales, et une délégation de représentants de l'opposition du Venezuela à Washington.

    «La Russie doit partir […]. Toutes les options sont possibles», a lancé le Président américain.


    Le 24 mars, des médias ont informé que 99 militaires russes étaient arrivés à Caracas à bord de deux avions de transport qui ont en outre acheminé 35 tonnes de fret. Une source diplomatique a alors souligné à Sputnik qu'il n'y avait rien de mystérieux dans cette visite, car entre la Russie et le Venezuela il existait plusieurs accords signés auparavant en attente de réalisation.

    La Chambre des représentants du Congrès américain a adopté lundi à l'unanimité le projet de loi sur la lutte contre l'influence de la Russie au Venezuela. Pour entrer en vigueur, le texte doit être adopté par le Sénat et signé par le Président Trump. Au cours du mois qui suit son entrée en vigueur, le secrétaire d'État américain doit présenter une «stratégie de lutte contre la coopération russo-vénézuélienne».

    La crise politique au Venezuela a éclaté quand l'opposant Juan Guaido, renvoyé le 22 janvier du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé le lendemain «Président en exercice du pays» et a prêté serment au cours d'une manifestation. Donald Trump l'a alors reconnu comme «Président par intérim».

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    EN CONTINU Au moins 13 blessés dans une explosion à Lyon: Macron parle d’une «attaque» (images)
    Tags:
    menace, militaires, Fabiana Rosales, Donald Trump, Venezuela, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik