Ecoutez Radio Sputnik
    Un t-shirt Continuez de rechercher le vol MH370

    Un enquêteur évoque un nouveau mystère sur le vol disparu MH370

    © AP Photo / /Mark Schiefelbein
    International
    URL courte
    Boeing malaisien disparu (62)
    9443

    Cinq ans après la disparition du Boeing malaisien au-dessus de l’océan Indien, de nouvelles hypothèses ne cessent de voir le jour. Selon Jeff Wise, expert de l’aviation cité par le journal Express, le fonctionnement du système de communication par satellite de l’avion constitue l’un des mystères entourant le vol MH370.

    Le système de communication par satellite (Satcom) du Boeing 777 de la Malaysia Airlines, recherché depuis mars 2014, était éteint lorsqu'il a disparu des radars, mais 22 minutes plus tard, il a été remis en marche, a déclaré Jeff Wise, journaliste, expert en aviation et auteur de l’ouvrage «The plane that wasn’t there», cité par le journal britannique Express.

    «Un détail des données d’Inmarsat paraissait d’abord comme une curiosité, mais il devrait être reconnu avec le temps comme ayant une grande importance […]. En examinant le journal de données Inmarsat, nous avons constaté que le système avait été éteint, puis rallumé», a indiqué M.Wise.

    Selon l’Américain, à 18h03 UTC, 42 minutes après la disparition de l’avion, un satellite a tenté d’entrer en contact avec le vol MH370, mais n’a reçu aucune réponse. Mais 22 minutes plus tard, à 18h25, le système de communication par satellite de l’avion a ouvert lui-même une session, ce qui signifie qu’il était de retour en ligne.

    Cela pourrait signifier qu'une personne à bord aurait remis le système en marche, à son avis.

    «Ils [les personnes qui auraient détourné l’avion, ndlr] ne savaient probablement pas que ces échanges intermittents de pings pourraient être utilisés pour traquer l'avion», a suggéré M.Wise.

    Le système Satcom s’est remis en marche alors que le Boeing survolait le détroit de Malacca. Quinze minutes plus tard, l’avion aurait fait un virage vers le sud et à partir de 19h41 UTC, sa trajectoire de vol correspondait à une ligne droite, ce qui indique qu’il était en mode pilote automatique, estime l’expert.

    Le Boeing 777 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines effectuant le vol MH370 Kuala Lumpur-Pékin a disparu le 8 mars 2014 dans l'océan Indien avec à son bord 239 personnes, dont quatre Français.

    De nombreuses hypothèses ont été émises dans l’espoir de déterminer le sort du Boeing disparu. Alors que certains ont proposé d’inspecter certaines zones de l'océan Indien, d'autres ont suggéré que l'avion s'était peut-être écrasé dans la jungle cambodgienne.

    Plusieurs débris de l'engin ont depuis été retrouvés à La Réunion en juillet 2015, puis au Mozambique en mars suivant. Pourtant, son épave reste introuvable. La Malaisie a déjà déboursé près de 116 millions de dollars pour tenter de le retrouver. La disparition du vol MH370 est considérée comme l'un des plus grands mystères de l'Histoire de l'aviation civile.

    Dossier:
    Boeing malaisien disparu (62)

    Lire aussi:

    L'armée US annonce diffuser de nouvelles images de l'attaque des pétroliers en mer d'Oman
    L’Iran et la Russie sont-ils les vraies cibles de l’attaque des deux pétroliers en mer d’Oman?
    L'ex-Président égyptien Mohamed Morsi est décédé lors d'une comparution au tribunal
    Tags:
    satellite, MH370, Boeing 777, Inmarsat, Malaysia Airlines, Jeff Wise
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik