Ecoutez Radio Sputnik
    Le drapeau de l'Otan

    L’Otan, ce seul obstacle à l’amélioration des relations Russie-Occident, selon un média US

    © AFP 2019 GEORGES GOBET
    International
    URL courte
    7191

    Alors que l’Occident ne parvient pas à comprendre la quintessence de l’opposition totale de la Russie à l’élargissement de l’Otan, Moscou de son côté n’a jamais considéré cette organisation comme indépendante, convaincu que l’Alliance n’est qu’un instrument de la domination mondiale américaine, écrit Defense News.

    L'hebdomadaire américain Defense News a donné dans un article la raison pour laquelle la Russie se montre hostile vis-à-vis de toute expansion de l'Otan. Selon le journal, les milieux politiques occidentaux semblent ignorer que la question de l'Otan est la principale pierre d'achoppement dans les relations russo-occidentales et que toute détente est impossible tant que cet obstacle n'est pas résolu.

    D'après le média, en Russie, l'Otan n'a jamais été considérée comme une organisation indépendante, mais comme une partie de «la machine de guerre états-unienne et un instrument de la domination mondiale américaine», et ce point de vue est partagé non seulement par presque tout le spectre politique russe, mais aussi parmi les membres de l'Otan en Europe de l'Est, où l'organisation est considérée comme un instrument de l'influence de Washington et des garanties de défense.

    Pour cette raison, la Russie a été «totalement déconcertée» par les accusations américaines selon lesquelles le Kremlin, et le Président Poutine en particulier, tentent de «creuser un fossé entre les partenaires de l'Otan», explique le journal.

    «La Russie est profondément convaincue que l'Otan n'est rien de plus qu'un instrument de la politique militaire américaine et que Washington sera toujours en mesure de faire adopter toute décision par les instances dirigeantes de l'Otan, indépendamment de ce que ses partenaires d'Europe occidentale penseraient de cette décision», lit-on dans le texte.

    L'hebdomadaire poursuit en rappelant que la Russie s'est toujours montrée hostile à l'expansion de l'Alliance vers les pays baltes, dont l'unique raison était de «donner aux États-Unis un nouveau poste intermédiaire pour un déploiement militaire contre la Russie.»

    «Il s'avère maintenant que les militaristes [russes, ndlr] avaient raison depuis le début», écrit le média, ajoutant que la Russie est déterminée à faire tout son possible pour «empêcher l'intrusion future de l'Otan sur l'ancien territoire de l'Union soviétique, notamment en Ukraine et en Géorgie».

    D'après le journal, l'Occident ne comprend pas que la Russie considère l'élargissement de l'Otan comme une menace présentée par les forces américaines déployées près de ses sites critiques. «Selon une opinion populaire occidentale, la Russie ne s'oppose pas à l'Otan à cause d'une animosité personnelle du Président Poutine. Cette opinion est une interprétation grossière et primitive de la situation», souligne le média.

    Lire aussi:

    «Je ne veux pas tuer 10 millions de personnes»: Trump dit qu'il pourrait gagner la guerre en Afghanistan en une semaine
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Un avion militaire libyen armé de missiles air-sol viole l’espace aérien tunisien et atterrit en urgence – images
    Tags:
    pays occidentaux, OTAN, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik