Ecoutez Radio Sputnik
    Brexit

    Risque augmenté d'un Brexit dur: le parlement UK rejette une 3e fois l’accord

    © REUTERS / Neil Hall
    International
    URL courte
    Avec ou sans accord: Londres et Bruxelles au seuil du Brexit (2019) (78)
    10353
    S'abonner

    Appelés à voter ce vendredi sur l’accord de sortie négocié avec l'Union européenne, les députés britanniques l'ont rejeté, pour la troisième fois en trois mois, augmentant ainsi le risque d’un Brexit dur.

    La sortie de l'Union européenne avec accord a été rejetée une troisième fois par le parlement du Royaume-Uni. Theresa May a déclaré que le parlement britannique reprendrait le 1er avril sa recherche d'alternatives pour le Brexit.

    L'accord obtenu par la Première Ministre du Royaume-Uni avec Bruxelles a été rejeté par 344 députés. Le document a été approuvé par 286 membres de la Chambre des communes.

    Seule une partie juridiquement contraignante du document pour le Brexit a été soumise au vote, notamment l'accord pour la sortie de l'Union européenne.

    Si l'accord était obtenu, les députés auraient le temps de résoudre toutes les questions qui restent liées à une sortie de l'Union européenne avant le 22 mai, et le Royaume-Uni quitterait l'UE dans moins de deux mois. Les résultats actuels du vote signifient que le risque d'un Brexit dur, sans accord, augmente.

    Le Parlement britannique continuera à chercher des alternatives pour le Brexit le 1 avril, a déclaré Theresa May, après que les députés ont rejeté l'accord de sortie.

    Donald Tusk, président du Conseil européen, a déclaré ce vendredi 29 mars avoir l'intention de convoquer un sommet d'urgence le 10 avril en réaction aux résultats du vote pour l'accord du Brexit au parlement britannique.

    Initialement, le Brexit avait été fixé au 29 mars 2019. La semaine dernière, Theresa May a demandé à Bruxelles de reporter la date au 30 juin. Les 27 ont offert, le 21 mars, deux scénarios pour un report du Brexit au-delà de la date prévue, en fixant la date butoir au 12 avril. Bruxelles a aussi offert au Royaume-Uni de quitter le bloc le 22 mai dans le cas où la Chambre des communes venait à ratifier enfin l'accord de retrait.

    Dossier:
    Avec ou sans accord: Londres et Bruxelles au seuil du Brexit (2019) (78)
    Tags:
    Brexit, Chambre des communes (Royaume-Uni), Conseil européen, Union européenne (UE), Donald Tusk, Teresa May, Royaume-Uni, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik