Ecoutez Radio Sputnik
    Un Boeing 737 (image d'illustration)

    Un Boeing atterrit en urgence à cause d’une odeur qui rendait malades ses passagers

    CC0 / Robert_LA
    International
    URL courte
    9171
    S'abonner

    Un Boeing 737 de la compagnie aérienne United Airlines a effectué un atterrissage d’urgence à l’aéroport international de Washington-Dulles à cause d’une odeur étrange et nauséabonde que certains passagers ont comparé à celle d'un carburant, selon Fox News.

    Un Boeing 737 de la compagnie aérienne United Airlines effectuant la liaison entre Washington et San Francisco s'est posé d'urgence à l'aéroport international de Washington-Dulles en raison d'une odeur étrange à son bord, a annoncé Fox News.

    Plusieurs personnes ont eu besoin d'une assistance médicale et sept passagers ont été transportés à l'hôpital.

    Un passager a raconté qu'il s'agissait d'une odeur de carburant et que celle-ci s'est aggravée après le décollage.

    Selon lui, certains passagers ont eu des problèmes de respiration et même des maux de poitrine. Il a ajouté que le transporteur a promis de rembourser les frais médicaux des personnes soignées.

    Le 10 mars, un Boeing 737 MAX 8 de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines, avec à son bord 157 personnes, s'est écrasé au sud-est d'Addis-Abeba sans laisser de survivants. En octobre dernier, un Boeing 737 MAX 8 de la compagnie indonésienne Lion Air s'était abîmé en mer de Java, tuant 189 personnes.

    Le 12 mars, l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) a annoncé la suspension des vols des Boeing 737 MAX 8 et 9 dans l'espace aérien européen. La même décision a été prise par les États-Unis, le Canada, la Chine, l'Australie, la Malaisie, l'Indonésie, le Vietnam, Oman et Singapour.

    Tags:
    odeur, atterrissage d'urgence, Boeing 737, United Airlines, San Francisco, Washington
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik