Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Yves Le Drian

    Face à l'usurpation de son identité, Jean-Yves Le Drian plaisante

    © REUTERS / Delmi Alvarez
    International
    URL courte
    10112

    Après l'arrestation fin février en Israël de trois personnes accusées d'avoir usurpé l'identité du chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, celui-ci a affirmé en riant, vendredi 29 mars, que personne ne pouvait se faire passer pour lui.

    Le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, a réagi vendredi après l'annonce de l'arrestation fin février en Israël de trois personnes accusées d'avoir usurpé son identité pour escroquer des Français à hauteur de plusieurs millions d'euros.

    «On ne peut pas se faire passer pour moi», a-t-il déclaré aux journalistes à New York, en marge de réunions à l'Onu, en riant. «Si on essaye de se faire passer pour moi, on va en prison, c'est ce qui arrive», a-t-il ajouté.

    Interrogé sur la crédibilité de ce bureau d'escrocs par rapport à son propre cabinet, le ministre a répondu: «ils étaient assez forts et malheureusement il y a des gens qui en ont été victimes». «Ils imitaient bien ma voix, mais bon, on ne peut pas me ressembler», a-t-il ajouté.

    Fin février en Israël, la police a arrêté un trio de Franco-Israéliens soupçonnés d'avoir escroqué des victimes françaises à hauteur de plusieurs millions d'euros en se faisant passer pour le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

    Les faussaires se faisaient passer pour le chef de la diplomatie française au téléphone, par courriel ou dans des discussions sur Skype afin de demander de l'argent à des hommes d'affaires. Ce n'est pas la première fois que l'identité de M.Le Drian est usurpée à des fins criminelles.

    Lire aussi:

    Les jus de fruits 100% naturels présentent un danger mortel, révèlent des médecins français
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    L'emplacement secret d'armes nucléaires US en Europe dévoilé par hasard
    Tags:
    escroc, Jean-Yves Le Drian, Israël, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik