Ecoutez Radio Sputnik
    Ministère belge des Affaires étrangères

    La Belgique réagit aux informations l’impliquant dans une provocation en Syrie

    CC BY-SA 2.0 / Wikipedia/Belgium Foreign Affairs, Foreign Trade and Develop from Belgium / Belgium MFA
    International
    URL courte
    27585

    Les ministères belges de la Défense et des Affaires étrangères ont démenti les informations relatives à l’implication de Bruxelles dans la préparation d’une provocation à l’arme chimique à Idlib, diffusées par le ministère russe de la Défense.

    Les informations selon lesquelles les services secrets belges participeraient à la préparation d’une provocation à l’arme chimique dans le gouvernorat syrien d’Idlib ne correspondent pas à la réalité, a déclaré samedi à Sputnik le ministère belge des Affaires étrangères, sans fournir d’autres détails.

    Le service de presse du ministère belge de la Défense a indiqué à Sputnik qu’il n’avait rien à ajouter à sa «déclaration diffusée samedi matin» par la chaîne de télévision VRT. Dans celle-ci, le ministère dément les informations concernant Idlib.

    «La Belgique respecte la convention sur l’interdiction des armes chimiques et ne participe pas à ce genre d’actions militaires. La Défense rejette les allégations de participation à la préparation d’une provocation à Idlib impliquant l’utilisation de substances toxiques et respecte le droit des conflits armés», a-t-il indiqué, cité par RTBF.

    Le 29 mars, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a annoncé, sur le site du ministère russe de la Défense, que des radicaux préparaient une provocation à l'arme chimique dans le gouvernorat syrien d'Idlib, sous la supervision des services spéciaux français et belges. Ainsi, il y explique que les représentants de ces services ont assisté à une réunion avec les chefs de file des terroristes à Idlib, consacrée à la mise en scène d'images «censées prouver que la Russie et la Syrie ont employé des substances toxiques contre les civils». Le Centre a également précisé que les services secrets belges avaient filmé les frappes des Forces aérospatiales russes contre les dépôts de munitions des terroristes à Idlib pour ensuite pouvoir accuser la Russie d’avoir utilisé des armes chimiques.

    Lire aussi:

    Un «nouveau» véhicule de la police française filmé de l'intérieur... son état se passe de mots (vidéo)
    L'Iran promet de ne pas se rendre même sous les bombes
    La France veut déployer un système de défense antiaérienne en Turquie en plein conflit autour des S-400
    Tags:
    démenti, armes chimiques, provocation, VTR (chaîne TV flamande), ministère belge des Affaires étrangères, ministère belge de la Défense, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik