Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    La Russie doit «se retirer du Venezuela»? Lavrov met les points sur les «i»

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    International
    URL courte
    212046

    Répondant aux menaces de Donald Trump, qui avait déclaré, en réaction à l'arrivée de militaires russes à Caracas, que les Russes devaient quitter le Venezuela, Sergueï Lavrov a souligné que ceux-ci s’y trouvaient de façon légitime, afin de fournir la maintenance du matériel militaire russe livré dans le pays.

    Les militaires russes se sont déplacés au Venezuela dans le cadre d'une légitime collaboration entre la Russie et le pays sud-américain, afin de garantir la maintenance du matériel militaire livré plus tôt, selon le ministre russe des Affaires étrangères. Celui-ci s'est exprimé en direct sur la chaîne de télévision Rossiya 1, en réponse à la déclaration de Donald Trump d'après laquelle la Russie devait «se retirer du Venezuela».

    «Nous avons expliqué ce que nos militaires faisaient au Venezuela, en procurant légitimement la maintenance du matériel militaire que nous avons livré dans le cadre de l'accord intergouvernemental ratifié par le parlement vénézuélien et qui est absolument conforme à la constitution du Venezuela», a ainsi détaillé Sergueï Lavrov.

    Le 24 mars, les médias ont informé que 99 militaires russes étaient arrivés à Caracas à bord de deux avions de transport avec 35 tonnes de fret. Une source diplomatique a alors souligné à Sputnik qu'il n'y avait rien de mystérieux dans cette visite, car entre la Russie et le Venezuela il existait plusieurs accords signés auparavant en attente de réalisation.

    La Chambre des représentants du Congrès américain a adopté lundi à l'unanimité le projet de loi sur la lutte contre l'influence de la Russie au Venezuela. Pour entrer en vigueur, le texte doit être adopté par le Sénat et signé par le Président Trump.

    Au cours du mois qui suivrait son entrée en vigueur, le secrétaire d'État américain devrait présenter une «stratégie de lutte contre la coopération russo-vénézuélienne».

    Mercredi, lors de sa rencontre avec Fabiana Rosales, l'épouse du chef de file de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido, le Président des États-Unis avait déclaré que «la Russie devait se retirer» du Venezuela, ajoutant que «toutes les options étaient ouvertes» pour parvenir à ce résultat.

    Lire aussi:

    Une nouvelle fusillade meutrière endeuille une cité de Seine-Saint-Denis
    Macron estime que ce n'est pas que lui qui a été sifflé le 14 juillet - vidéo
    «Kim Jong-un» charrie les armes françaises et s’invite au défilé du 14 juillet à Paris - vidéo
    Tags:
    collaboration, militaires, diplomatie, politique, matériels de guerre, Donald Trump, Sergueï Lavrov, Venezuela, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik