Ecoutez Radio Sputnik
    Lámpara eléctrica

    Maduro dénonce des «attaques électromagnétiques» contre les infrastructures vénézuéliennes

    © CC BY 2.0 / Betsy Weber
    International
    URL courte
    20736
    S'abonner

    Le Président vénézuélien Nicolas Maduro a imputé la responsabilité des pannes d'électricité à répétition qu'a connues ces dernières semaines le Venezuela à des «attaques électromagnétiques» contre les lignes de transmission d’énergie.

    Les récentes pannes d'électricité qui ont touché le Venezuela ont été causées par des «attaques électromagnétiques», a déclaré le Président du pays, Nicolas Maduro, dans une allocution télévisée dimanche soir.

    «Nous avons fait face à une situation très difficile. Les capacités de production ont été touchées. Nous sommes confrontés à une grave attaque dont les dégâts sont toujours en train d'être évalués», a-t-il déclaré.

    «Il s'agit d'attaques électromagnétiques qui ont endommagé les lignes de transmission d'énergie», a ajouté Nicolas Maduro, ajoutant que les autorités avaient ouvert une enquête sur les attaques présumées contre le système d'alimentation du pays.

    Le chef d'État vénézuélien a également annoncé un plan sur 30 jours de «gestion des charges pour équilibrer le processus de production et de transmission avec la consommation».

    Les pannes d'électricité à répétition ont touché le Venezuela ces dernières semaines sur fond de crise politique que traverse le pays. Caracas impute la responsabilité de ces attaques présumées contre les sites énergétiques à Washington, qui soutient l'opposition du pays. Les États-Unis ont à leur tour réfuté ces accusations.

    Lire aussi:

    Il prend sa retraite à 24 ans grâce à une épargne agressive
    «L’armée française n’est pas venue au Niger par hasard!» – ministre d’État nigérien
    Des terroristes de Daech arrêtés à Moscou par les forces spéciales russes - vidéo
    Tags:
    panne, électricité, Nicolas Maduro, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik