International
URL courte
1172
S'abonner

S’étant proclamée «puissance spatiale» après avoir abattu fin mars un satellite dans l’espace grâce à un missile ASAT, l’Inde poursuit sa conquête de l’espace ce 1er avril en plaçant en orbite le satellite dernier cri EMISAT, dont la tâche est de déterminer l’emplacement des stations radar ennemies.

L'organisation indienne de recherche spatiale (ISRO) a placé le 1er avril en orbite un satellite de renseignement électronique EMISAT afin de déterminer l'emplacement des stations radar ennemies, rapporte la chaîne NDTV.

Selon la chaîne, c'est une nouvelle version de la fusée PSLV (Polar Satellite Launch Vehicle) qui a placé le satellite de reconnaissance militaire EMISAT de 436 kilogrammes sur une orbite à 749 kilomètres à partir du Centre spatial Satish Dhawan (SDSC), à Sriharikota, dans le sud de l'Inde.

En outre, la fusée indienne a placé en orbite 28 autres satellites de clients étrangers, dont des États-Unis, de la Suisse, de la Lituanie et de l'Espagne.

Selon NDTV, le lancement du satellite indien a été observé pour la première fois par des citoyens ordinaires. Le compte à rebours avant le départ du lanceur a commencé dimanche à 6h27 heure locale (2h57 heure de Paris).

Ce succès dans l'espace suit un autre «moment de fierté» éprouvé par la nation indienne à la fin du mois de mars, lorsque l'Inde a abattu un satellite en orbite basse grâce à un missile ASAT lors d'un exercice, devenant ainsi la quatrième nation à réaliser cette prouesse technologique. Selon le Premier ministre Narendra Modi, le pays a ainsi «gravé son nom parmi les puissances spatiales».

L'Inde développe son propre programme spatial depuis 1947. Les travaux sont menés sous la direction du ministère de la Recherche spatiale. L'organisation des travaux visant à coordonner les activités de diverses organisations et sociétés dans le cadre du programme spatial, ainsi que la création de technologies de fusée et de l'espace, a été confiée à l'ISRO.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Explosion à Beyrouth: l'épouse de l'ambassadeur des Pays-Bas au Liban décède des suites de ses blessures
Un prévisionniste qui ne s'est jamais trompé donne ses pronostics pour la présidentielle US
Tags:
satellite, Organisation indienne pour la recherche spatiale (ISRO), Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook