International
URL courte
12423
S'abonner

Le Président brésilien, Jair Bolsonaro, qui est arrivé dimanche en Israël pour une visite officielle de deux jours, n'a pas caché ses sentiments envers ce pays et les a avoué directement, lors de son discours au côté de Benyamin Netanyahou.

Connu pour sa position en faveur du transfert de l'ambassade brésilienne de Tel Aviv à Jérusalem, Jair Bolsonaro a eu l'occasion d'exprimer une nouvelle fois son soutien à Israël lors de la visite officielle de deux jours de l'État hébreu qu'il a entamé dimanche.

Prononçant son discours à sa descente d'avion à l'aéroport David Ben Gourion, le Président brésilien l'a ouvert par la phrase «Ani ohev et Israel», ce qui se traduit par «J'aime Israël».

À son tour, Benjamin Netanyahou a félicité le dirigeant brésilien pour sa foi en l'«héritage commun» de leurs deux pays, et pour son engagement à améliorer les relations israélo-brésiliennes.

«Lorsque vous êtes entré en fonction en janvier, nous avons ouvert une nouvelle ère dans les relations entre Israël et le Brésil», a-t-il déclaré.

Bien que M.Bolsonaro n'ait pas évoqué lors de sa visité l'idée du transfert de l'ambassade de son pays de Tel Aviv à Jérusalem, le chef de la diplomatie brésilienne a annoncé l'ouverture d'une nouvelle mission de commerce à Jérusalem. Commentant cette nouvelle, Benjamin Netanyahou a confié espérer que ce «[serait] le premier pas vers l'ouverture de l'ambassade du Brésil à Jérusalem, lorsque le moment [viendrait]».

Pour rappel, le Président brésilien avait annoncé en novembre, au lendemain de son élection, qu'il comptait transférer l'ambassade de son pays de Tel Aviv à Jérusalem, suivant en cela l'exemple de Donald Trump.

Toutefois, Jair Bolsonaro ne se dépêche pas de tenir sa promesse, de crainte des représailles des pays arabes. Ainsi, le vice-président brésilien, Hamilton Mourao, un général à la retraite, a déclaré en février dernier à Reuters que le transfert de l'ambassade du Brésil à Jérusalem était une mauvaise idée car elle nuirait aux exportations brésiliennes vers les pays arabes, dont quelque 5 milliards de dollars de viande halal.

Lire aussi:

Alexandre Benalla hospitalisé à Paris
Nagui accusé d’être le responsable des mutilations de chevaux
Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés – images
Tags:
Jair Bolsonaro, Benjamin Netanyahu, Israël, Brésil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook