Ecoutez Radio Sputnik
    Fox News

    Lorsque Fox News dénombre trois pays mexicains sur la carte du monde

    © AP Photo/ Mary Altaffer
    International
    URL courte
    10163
    S'abonner

    Lors d’un reportage mentionnant trois pays latino-américains, le Salvador, le Guatemala et le Honduras, où Donald Trump prévoit de ne plus envoyer plus d’aide financière, un bandeau de la chaîne Fox News a évoqué «3 pays mexicains», ce qui n’a pas échappé à l’attention des médias et des téléspectateurs. La chaîne a déjà présenté ses excuses.

    «Trump coupe l'aide américaine de 3 pays mexicains»? C'est du moins ce que l'on pouvait lire sur un bandeau de l'émission «Fox News & Friends», diffusée le 31 mars.

    Au moment où cette inscription bien curieuse a fait son apparition, le journaliste présentant le sujet expliquait en effet aux téléspectateurs que le Président états-unien couperait l'aide financière au Salvador, au Guatemala et au Honduras, parce qu'ils n'arrivaient pas à retenir le flux de migrants passant ensuite par le Mexique jusqu'à la frontière américaine.

    Lors de la diffusion, le présentateur a corrigé cette erreur à l'oral mais le bandeau a été remarqué par de nombreux téléspectateurs et a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Les internautes ont ainsi lancé de simples plaisanteries, mais ce ne fut pas tout: certains se sont mis à critiquer vertement les médias, les accusant d'ignorance.

    ​«Si vous vous préparez à mentir les gars, au moins rendez ça crédible. 3 pays mexicains?? quoi???»

    Fox News a par la suite publié un rectificatif et présenté ses excuses sur Twitter.

    «C'était une erreur graphique, qu'Ed a corrigée et dont il s'est excusé en direct. Écoutez peut-être ce que Pete a dit en fait pendant que l'erreur graphique était à l'écran? Évidemment, je me rends compte que c'est un absurde appât générateur de clics, mais arrêtez déjà.»

    Tags:
    excuses, géographie, lapsus, spectateurs, émissions, erreurs, impair, Fox News, Donald Trump, États-Unis, Mexique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik