International
URL courte
Tentative de coup d'État au Venezuela (212)
17894
S'abonner

Dans le cadre des accords de coopération technico-militaires passés entre Moscou et Caracas, de nouveaux spécialistes russes pourraient arriver au Venezuela. Les militaires déjà présents sur place y resteront «aussi longtemps que nécessaire», selon Caracas.

Le vice-ministre vénézuélien des Affaires étrangères Ivan Gil s'est exprimé sur la présence militaire russe au Venezuela.

«Ce groupe de spécialistes militaires est au Venezuela dans le cadre de nos accords et de nos contrats de coopération technico-militaires» et ils y resteront «aussi longtemps que nécessaire pour maintenir en bon état de fonctionnement tout le matériel militaire», a-t-il précisé.

L'envoyé spécial des États-Unis pour le Venezuela, Elliott Abrams avait précédemment admis la possibilité de sanctions contre la Russie en raison du soutien militaire apporté par Moscou au Président vénézuélien Nicolas Maduro. La semaine dernière, le Président Donald Trump avait exigé le retrait des soldats russes dépêchés au Venezuela, ajoutant que «toutes les options» étaient ouvertes pour parvenir à ce résultat.

Le 24 mars, des médias ont rapporté que 99 militaires russes étaient arrivés à Caracas à bord de deux avions de transport, avec 35 tonnes de fret. La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a confirmé la présence dans le pays de spécialistes militaires russes. La Russie a également inauguré fin mars au Venezuela un centre de formation militaire pour pilotes d'hélicoptères.

Elliott Abrams a déclaré que les militaires russes travaillaient avec des systèmes de missiles S-300 fournis en 2013 au Venezuela et qui ont été endommagés par les récentes pannes d'électricité qui ont frappé le pays.

Dossier:
Tentative de coup d'État au Venezuela (212)

Lire aussi:

«Une opération inadmissible»: LREM se lance dans une campagne d’affichage illégale dans toute la France
Guerre au Haut-Karabakh: «Erdogan cherche à mettre la pression sur Poutine», selon Tahhan
«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Pourquoi la tempête Alex attendue en France est-elle qualifiée de «bombe météorologique»?
Tags:
défense, Elliott Abrams, Ivan Gil, Russie, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook