Ecoutez Radio Sputnik
    un bunker (image d'illustration)

    Derniers jours et paroles d’Hitler: ce qu’a raconté son pilote dans ses mémoires

    CC0 / Pixabay/KostkaCZ
    International
    URL courte
    22417

    «Je vais en finir avec tout cela aujourd’hui»: voici les paroles adressées par Hitler à son pilote Hans Baur avant de s’ôter la vie dans le bunker, a indiqué la presse britannique après la publication au Royaume-Uni d’une nouvelle édition de l’autobiographie du général Hans Baur.

    L'autobiographie récemment rééditée du général Hans Baur, pilote du dirigeant nazi, I was a Hitler's pilote (J'étais le pilote de Hitler), a mis en lumière les paroles d'Hitler qu'il lui a adressées avant de se donner la mort avec son épouse dans le bunker à Berlin, constatent des médias britanniques.

    Selon les propos de Baur, il a essayé de convaincre Hitler «qu'il y avait encore des avions disponibles» pour s'échapper. Le général lui a suggéré de fuir «au Japon ou en Argentine, ou vers un des cheikhs qui étaient très amicaux envers lui à cause de son attitude vers les juifs». Cependant, le führer n'a pas accepté cette proposition en motivant qu'il «resterait ou tomberait avec Berlin».

    D'après l'ouvrage, Hitler a confié ces paroles à son pilote le jour où il s'est ôté la vie:

    «Un homme doit rassembler suffisamment de courage pour faire face aux conséquences et alors je vais en finir avec tout cela aujourd'hui. Je sais que des millions de gens vont me maudire demain. C'est le destin.»

    D'après ses notes, Hitler tenait ses mains lors de leur dernière rencontre quand il a avoué: «Baur, je veux te dire au revoir. Le temps est venu. Mes généraux m'ont trahi; mes soldats ne veulent pas continuer et je ne peux pas continuer».

    Hans Baur a insisté dans son livre qu'Hitler lui accordait une confiance totale qui s'était transformée en relation «plus amicale», qualifiant son pilote d'ami personnel. Il a affirmé qu'Hitler avait même assisté à son mariage et lui avait offert une voiture pour son 40e anniversaire.

    L'autobiographie de Baur intitulée Ich flog Mächtige der Erde (J'étais pilote pour des puissants de ce monde) avait été initialement publiée en 1956. L'ouvrage a été traduit en français en 1957 avec le titre J'étais le pilote de Hitler. Le journal intime de Baur a été récemment réimprimé et réédité au Royaume-Uni par la maison d'édition Frontline Books.

    Lire aussi:

    Un nouvel incident avec un pétrolier dans le Golfe? Téhéran livre sa version
    Mediapart affirme que de Rugy a démissionné afin d'éviter de nouvelles révélations sur ses frais de député
    L’irrésistible hausse du nombre d’agressions: «la France se sud-américanise»
    Tags:
    réédition, journal intime, nazis, pilote, Adolf Hitler, France, Royaume-Uni, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik