Ecoutez Radio Sputnik
    Tripoli

    L’aide militaire russe n’a été sollicitée par aucune des parties en Libye, dit un sénateur

    CC BY 2.0 / Flickr/Bryn Jones / Tripoli Panorama
    International
    URL courte
    5210

    Affirmant que les militaires russes n’étaient pas déployés en Libye, un sénateur russe a tenu à souligner ce vendredi qu’aucune des parties du conflit libyen n’avait sollicité d’aide militaire auprès de la Russie.

    Le sénateur russe et premier chef-adjoint du Comité des affaires étrangères du Conseil de la Fédération, Vladimir Djabarov, a répondu par la négative à la question de savoir si les parties du conflit en Libye avaient sollicité une aide militaire auprès de la Russie.

    «Je le souligne encore une fois, il n'y a pas de telle information», a-t-il déclaré lors d'un point-presse qui s'est déroulé vendredi.

    Et de poursuivre:

    «La Russie a toujours été partisane d'un règlement pacifique de la situation en Libye et est convaincue que le conflit ne peut être réglé que par la négociation de toutes les parties intéressées».

    Jeudi, le maréchal de l'Armée nationale libyenne (ANL), Khalifa Haftar, a ordonné à ses troupes de marcher sur Tripoli, la capitale et le siège du gouvernement d'union nationale.

    Précédemment, les forces fidèles au maréchal avaient annoncé avoir pris le contrôle de la ville de Gharyan, située à une centaine de kilomètres au sud de la capitale.

    La Libye est plongée dans le chaos depuis le renversement du gouvernement et le meurtre de Mouammar Kadhafi en 2011. Le pays est divisé entre plusieurs entités rivales, avec notamment la présence à Tripoli d'un gouvernement d'union nationale (GNA) de Fayez el-Sarraj, soutenu par l'Onu et l'UE, et dans l'est, d'un parlement élu par le peuple et appuyé par l'Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Haftar.

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    aide militaire, militaires, Vladimir Djabarov, Khalifa Haftar, Russie, Libye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik