Ecoutez Radio Sputnik
    Juan Guaido

    Juan Guaido: après la levée de son immunité, la prison?

    © REUTERS / Carlos Jasso
    International
    URL courte
    241094

    L'avenir politique de Juan Guaido, récemment privé de son immunité parlementaire, s'annonce plutôt sombre, estiment des juristes contactés par Sputnik.

    Suite à la levée de l'immunité parlementaire du leader de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido, Sputnik s'est entretenu avec les juristes Enrique Tineo et Olga Alvarez sur la logique de cette décision et les conséquences qu'elle pourrait avoir.

    Pour M.Tineo, la mesure prise par l'Assemblée nationale constituante à l'encontre de Juan Guaido est «la suite constitutionnelle inévitable de plus de deux mois de crimes flagrants commis contre le pays».

    «Dès qu'il s'est proclamé Président du Venezuela sur une petite place de Caracas, il tissait la toile de sa tragédie politique et personnelle», estime l'interlocuteur de l'agence.

    Pour sa part, Olga Alvarez parle de nombreux «abus d'immunité» commis par la figure de proue de l'opposition:

    «Il y a eu trop d'abus d'immunité parlementaire pour qu'il soit possible de justifier ce type de crime», souligne Mme Alvarez.

    Elle cite en exemple le Chili ou les députés ne sont couverts par l'immunité qu'à l'intérieur du parlement. Toujours d'après la juriste, «les actions et le discours» de M.Guaido ont entraîné «des préparatifs à une guerre civile» dans le pays:

    «Son avenir politique, c'est un procès pénal et, le plus probablement, la prison ferme», indique-t-elle.

    Pourtant, les deux juristes se montrent plutôt sceptiques quant à la prochaine incarcération du Président autoproclamé. «Dans un contexte de risque de situation de guerre, on ne peut pas prendre des décisions à la légère et il faut les prendre au bon moment», explique Mme Alvarez.

    Elle insiste sur le fait que Juan Guaido n'a pas de propre «trajectoire politique». «Il se dissout lui-même, et maintenant nous devons montrer au monde entier que le Venezuela est en mesure de lui rendre justice», conclut-elle.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    immunité parlementaire, contestation, guerre civile, tensions, opposition, Assemblée nationale constituante vénézuélienne, Juan Guaido, Chili, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik