Ecoutez Radio Sputnik
    Un Boeing 737 MAX 8

    Boeing réduira la production de son 737 MAX après les crashs

    © REUTERS / Joshua Roberts
    International
    URL courte
    360

    Boeing a annoncé vendredi qu'il réduisait de près de 20% la production de son avion vedette 737 MAX, dont la sécurité est mise en cause après deux accidents qui ont fait 346 morts dans des circonstances similaires à quelques mois d'intervalle, relate l’AFP.

    La production du 737 MAX, dont toute la flotte déjà en service est clouée au sol depuis plus de trois semaines, va passer de 52 appareils par mois à 42, a annoncé Boeing dans un communiqué cité par l'AFP.

    Le constructeur, confronté désormais à un problème de logistique face à l'accumulation d'avions qui sortent des chaînes d'assemblage mais qu'il ne peut plus livrer, est sur la sellette en raison du système anti-décrochage qui équipe le 737 MAX.

    Il a déjà vendu plusieurs milliers d'exemplaires, dont la livraison est prévue dans les prochaines années.

    Le MCAS («Maneuvering Characteristics Augmentation System»), spécialement conçu pour le 737 MAX afin de le protéger du risque de décrochage, est accusé d'avoir contribué à la tragédie éthiopienne qui a fait 157 morts le 10 mars ainsi qu'à l'accident de la compagnie indonésienne Lion Air le 29 octobre qui a fait 189 morts.

    Le géant américain de l'aéronautique a promis des modifications du MCAS et assuré qu'elles permettront à l'appareil de voler en toute sécurité, en l'accompagnant de plusieurs autres mesures dont une meilleure formation des pilotes, qui auront aussi une plus grande autonomie. 

    Mais l'autorité de régulation de l'aviation civile, FAA, a rejeté lundi une première mouture des modifications. Il pourrait se passer encore plusieurs semaines avant que Boeing ne soit éventuellement autorisé à déployer la nouvelle version.     

    Lire aussi:

    La France veut déployer un système de défense antiaérienne en Turquie en plein conflit autour des S-400
    Jean Lassalle: «les Européennes sont une course inutile, stupide, sans aucun sens»
    Moscou commente la reprise par les USA des importations de pétrole vénézuélien
    Tags:
    crash d'avion, production, Boeing 737 MAX
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik