Ecoutez Radio Sputnik
    Sergueï Lavrov

    «Deal du siècle» au Proche-Orient: Lavrov estime que les USA suivent «une voie sans issue»

    © Sputnik . Ievgueni Biyatov
    International
    URL courte
    17681

    Interrogé par le journal égyptien Al-Ahram, le chef de la diplomatie russe a qualifié de «voie sans issue» le projet d’accord entre la Palestine et Israël élaboré par les États-Unis. Selon lui, le règlement au Proche-Orient doit se baser sur le principe de la solution à deux États.

    Le «deal du siècle» que les États-Unis veulent proposer à Israël et à la Palestine ne peut mettre un terme au conflit au Proche-Orient s'il ne respecte pas le principe de la solution à deux États, a réitéré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans une interview accordée au journal égyptien Al-Ahram.

    «Les Américains ne nous ont pas présenté le contenu de cet accord. À en croire les rumeurs, ces propositions doivent entraîner la conclusion de la paix entre les Arabes et Israël en contournant la base de droit international généralement reconnue pour le règlement au Proche-Orient. Nous sommes sûrs qu'il s'agit d'une voie sans issue», a-t-il déclaré.

    Les États-Unis mettent au point un plan de règlement du conflit au Proche-Orient baptisé «deal du siècle» depuis le début du mandat présidentiel de Donald Trump, sans cependant annoncer ses détails. En décembre dernier, Sergueï Lavrov a signalé qu'«en attendant, personne n'a vu cet accord». En janvier, la chaîne de télévision israélienne Reshet 13 a annoncé que le plan de Donald Trump prévoyait la création d'un État palestinien sur 90% de la Cisjordanie et le partage de Jérusalem.

    Lire aussi:

    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    «Fumée jaune», propagation… Réflexions d'un ancien pompier sur le sort de Notre-Dame
    Le RAID déployé à Lourdes, une personne blessée lors d'une prise d'otages
    Tags:
    règlement au Proche-Orient, conflit israélo-palestinien, accord, Sergueï Lavrov, Palestine, Israël, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik