International
URL courte
23548
S'abonner

La situation en Libye ne pourra se régler que par des moyens politiques, aucune victoire militaire n'est possible, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, au terme d'une réunion du G7 en Bretagne.

Il n'y aura pas de victoire militaire en Libye, la victoire ne pourra être que politique, a déclaré samedi le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, à l'issue d'une réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 à Dinard, en Bretagne.

«En Libye, on connaît la marche à suivre […]. Le principe fondamental est qu'en Libye, il n'y aura pas de victoire militaire. La solution ne peut être qu'une solution politique. La solution politique passe d'abord par la réunion d'une conférence nationale et ensuite par un processus électoral intégrant l'ensemble des Libyens, à la fois pour l'élection présidentielle et pour les élections législatives», a indiqué M.Le Drian devant les journalistes.

Il a précisé que la conférence nationale aurait pour objectif de mettre en œuvre les dispositifs constitutionnels permettant ces élections en Libye. Le ministre a appelé toutes les parties engagées dans le conflit à faire preuve de retenue pour que «tout cela se déroule calmement» et que l'on puisse réaliser les initiatives des Nations unies.

«Ce que souhaite la France, ce que souhaitent aussi les membres du G7 […] — il faut unifier les institutions libyennes, renoncer à la violence et mettre en œuvre le processus électoral et que l'ensemble des Libyens le comprennent», a-t-il ajouté.

Concernant le maréchal Khalifa Haftar, il faut qu'«il soutienne le processus mis en œuvre par les Nations unies, qu'il le dise et qu'il le fasse mettre en œuvre», a estimé M.Le Drian.

Les forces du maréchal Haftar ont annoncé samedi fermer à l'aviation militaire l'espace aérien dans l'ouest de la Libye, proclamant le secteur zone d'opérations militaires, d'après la chaîne de télévision Al Arabiya qui se réfère à un communiqué des militaires. Précédemment, les forces fidèles au maréchal avaient annoncé avoir pris le contrôle de la ville de Gharyan, située à une centaine de kilomètres au sud de la capitale. Jeudi, le maréchal Haftar a ordonné à ses troupes de marcher sur Tripoli, la capitale et siège du gouvernement d'union nationale (GNA).

Une réunion des ministres des Affaires étrangères du G7 (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni) s'est déroulée les 5 et 6 avril au Palais des arts et du festival de la cité balnéaire de Dinard. Elle a été consacrée à la préparation du sommet de Biarritz programmé pour août 2019.

Lire aussi:

Les USA renforcent encore leurs sanctions contre la France
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
Un hélicoptère militaire pris pour cible depuis le sol aux États-Unis
Un garde-pêche de 70 ans roué de coups et blessé à l’œil par des jeunes qui fumaient une chicha
Tags:
élections, opération militaire, victoire, G7, Khalifa Haftar, Jean-Yves Le Drian, Dinard, France, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook