Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron et le Premier ministre irlandais Leo Varadkar

    «Parle français»: le sous-titrage de la BBC du discours de Macron tombe en panne

    © AFP 2019 Ludovic MARIN
    International
    URL courte
    23510
    S'abonner

    Le système de sous-titrage automatique de la BBC a connu un véritable échec en essayant de traduire le discours d’Emmanuel Macron, lorsque ce dernier accueillait à l’Élysée le Premier ministre irlandais Leo Varadkar. Au lieu d’une traduction adéquate, l’écran n’affichait qu’une seule phrase: «Parle français».

    Au lieu de fournir de réels sous-titres pour le discours d'Emmanuel Macron afin que les téléspectateurs ne connaissant pas le français puissent comprendre ce qu'il disait, la chaîne de télévision britannique BBC a eu recours au système de sous-titrage automatique.

    Ainsi, alors que le Président français prenait la parole en accueillant à l'Élysée le Premier ministre irlandais Leo Varadkar, les téléspectateurs ne pouvaient lire qu'une seule courte phrase: «Parle français».

    Sous-titres inutiles

    L'incident a déclenché une avalanche de blagues sur les réseaux sociaux:

    Il devrait probablement et simplement dire «Ne parle pas anglais»

    Parle français

    Sous-titres à la Brexit «parle une langue étrangère»

    Pourrions-nous les avoir pour les interviews les plus inutiles?
    PARLE FRANÇOIS
    PARLE FARAGE
    PARLE DAVI(E)S

    Je les imagine en train de penser «Cela devrait tout couvrir. Il est temps de prendre un café»

    ​Hoche la tête en suédois

    Regarde en japonais

    Ce n'est pas la première fois que la BBC fait l'objet de moqueries pour ce genre de ratés depuis sa transition vers un système de sous-titrage automatisé. En janvier, des sous-titres avaient indiqué que le secrétaire britannique à l'Environnement, Michael Gove, s'opposait à ce que Batman devienne Premier ministre. Alors que celui-ci avait déclaré: «Ce pays ne devrait jamais permettre à cet homme d'être Premier ministre», les sous-titres ont remplacé «cet homme» («that man» en anglais) par «Batman»:

    Dans un autre gros raté datant d'il y a deux ans, les sous-titres de la BBC avaient indiqué que Jeremy Corbyn «admirait le prince Harry et le Hezbollah», alors que le chef du parti travailliste félicitait Meghan Markle et Harry pour leurs fiançailles.

    Tags:
    sous-titres, traduction, BBC, Leo Varadkar, Emmanuel Macron, Irlande, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik