International
URL courte
4741
S'abonner

Les militaires américains risquent de ne plus être en sécurité en Asie occidentale, si les Gardiens de la révolution islamique sont inscrits sur la liste des organisations terroristes aux États-Unis, a indiqué le chef des Gardiens de la révolution, Mohammad Ali Jafari.

Si les États-Unis désignent le Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) comme une organisation terroriste, l’armée américaine ne se sentira plus en paix en Asie occidentale, a déclaré le chef des Gardiens de la révolution, Mohammad Ali Jafari, cité par l’agence Fars.

«Avec cette stupidité, l'armée et les forces de sécurité des États-Unis ne bénéficieront plus du calme d’aujourd’hui dans la région de l'Asie de l’Ouest», a déclaré M.Jafari.

The Wall Street Journal a annoncé vendredi, se référant aux propos de responsables américains sous couvert d'anonymat, que l'administration Trump s'apprêtait à désigner les Gardiens de la révolution comme une organisation terroriste étrangère. Washington avait déjà placé sur sa liste noire des entités et des personnes affiliées au Corps des Gardiens, mais pas le CGRI dans son ensemble. 

Heshmatollah Falahatpisheh, le président de la commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère du parlement iranien, a déclaré samedi que Téhéran pourrait à son tour porter les forces armées américaines sur la liste noire d'organisations terroristes, laquelle comprend déjà Daech*.

Créé après la Révolution islamique de 1979 pour protéger le système religieux chiite, le Corps des Gardiens de la révolution islamique est l'organisation de sécurité la plus puissante d’Iran. Il contrôle de grands secteurs de l'économie iranienne et exerce une influence considérable sur le système politique du pays.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
L’humoriste de France Inter Guillaume Meurice s’en prend aux commerçants frappés par le confinement
Tags:
liste des organisations terroristes, liste noire, Fars, Forces armées des Etats-Unis, Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI), Mohammad Ali Jafari, États-Unis, Asie de l'Ouest, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook