Ecoutez Radio Sputnik
    Des soldats de la Bundeswehr

    Pourquoi les militaires allemands sont-ils transportés en Afghanistan par des avions US?

    © AFP 2019 Martin Schutt / dpa
    International
    URL courte
    10331

    Les soldats allemands sont aujourd'hui transférés en Afghanistan à bord d'avions de transport militaire américains, l'Azerbaïdjan ayant refusé à l'Otan l'autorisation de survoler son territoire, a annoncé Der Spiegel, précisant qu'un vol à destination de Mazar-i-Sharif avait dû être annulé fin mars.

    La Bundeswehr se retrouve aujourd'hui dans l'impossibilité d'utiliser ses propres avions pour transporter ses militaires en Afghanistan, et doit pour cela recourir à des avions de transport militaire américains C-17, selon Der Spiegel.

    Le journal précise que le problème découle du refus de l'Azerbaïdjan d'accorder à l'Otan l'autorisation de survoler son territoire. Habituellement, l'armée de l'air allemande survole le territoire des pays d'Asie centrale toutes les semaines pour se rendre à Mazar-i-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan, où stationnent ses troupes.

    Ainsi, en raison du refus de l'Azerbaïdjan, un vol à destination de Mazar-i-Sharif a dû être annulé à la fin du mois de mars.

    Selon un rapport de la Bundeswehr, plusieurs vols d'avions allemands devraient être «suspendus» jusqu'à finavril, temps nécessaire aux discussions avec l'Azerbaïdjan. Toutefois, le transport de soldats allemands ne connaîtra pas de grosses difficultés, étant donné la possibilité d'avoir recours à des avions des forces armées américaines qui, toujours d'après Der Spiegel, empruntent un autre itinéraire.

    Le magazine rappelle que des avions de l'Otan se sont déjà heurtés à des problèmes d'autorisation de survol. Ainsi, en 2011, l'Iran avait refusé l'entrée dans son espace aérien à l'appareil de la chancelière allemande, Angela Merkel, qui se rendait en Inde.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    Bundeswehr (armée allemande), espace aérien, itinéraire, refus, autorisation, survol, avions de transport militaire, OTAN, Spiegel, Angela Merkel, Inde, Mazar-i-Sharif, Azerbaïdjan, Afghanistan, États-Unis, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik