Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants en Grèce

    La Bulgarie pourrait recourir à l’armée pour contenir une nouvelle vague de migrants

    © AFP 2019 Sakis MITROLIDIS / AFP
    International
    URL courte
    8325

    Après des affrontements entre la police et des centaines de migrants en Grèce, le ministre bulgare de la Défense a déclaré dimanche sur Facebook que Sofia était prêt à déployer 3.000 militaires afin de repousser une possible vague migratoire. Il a toutefois indiqué qu’il n’y avait pas de danger immédiat pour la Bulgarie.

    La Bulgarie est prête à envoyer 3.000 militaires à sa frontière avec la Grèce, a annoncé dimanche sur Facebook le ministre bulgare de la Défense, Krassimir Karakatchanov, tout en niant l'existence d'un danger immédiat pour son pays. Cette déclaration intervient quelques jours après que des affrontements entre la police et des migrants ont eu lieu près du camp de Diavata en Grèce.

    «En tant que vice-Premier ministre, ministre de la Défense et chef de file du VMRO — Mouvement national bulgare — je tiens à déclarer qu'il n'y a pas de danger immédiat de vague migratoire pour la Bulgarie. En cas de nécessité, l'armée est prête à envoyer jusqu'à 3.000 militaires à sa frontière», a-t-il écrit.

    Le ministre bulgare a précisé que ces militaires pourraient venir en aide aux forces de l'ordre afin de «dissuader les groupes de migrants illégaux». Avec le chef d'état-major bulgare, il doit rendre compte ce lundi matin au Premier ministre du pays Boïko Borissov de la disponibilité de l'armée.

    Selon l'AFP, des heurts entre la police et des migrants ont éclaté le vendredi 5 avril devant le camp de réfugiés de Diavata situé près de la ville grecque de Thessalonique où des centaines de migrants avaient commencé à se rassembler depuis jeudi soir. Nikos Ragos, responsable local de la politique migratoire, cité par l'agence, a expliqué que les migrants avaient commencé à affluer vers Diavata suite aux rumeurs sur les réseaux sociaux les appelant à venir dans le nord de la Grèce pour faire pression et réclamer l'ouverture de la frontière avec la Macédoine du Nord.

    Lire aussi:

    Un incident entre un avion américain et un Su-30 vénézuélien au-dessus des Caraïbes – vidéos
    «En fermant le marché américain à Huawei, Trump a ouvert des possibilités d’investissements chinois accrus en Europe»
    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Tags:
    émeutes, migrants, police, Bulgarie, Grèce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik