International
URL courte
45868
S'abonner

Donald Trump a annoncé aujourd’hui qu’il désignait le Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) désormais en tant qu’organisation terroriste. De ce fait, il a demandé à son administration d’ajouter l’organisation, ainsi que son unité d'élite, la force Al-Qods, sur la liste des organisations terroristes internationales.

La Maison-Blanche a demandé ce lundi 8 avril, en la personne de Donald Trump, de placer le Corps des Gardiens de la révolution islamique, cet organisme iranien lié au pouvoir en place, sur la liste des organisations terroristes, fait savoir le service de presse de la présidence américaine.

«Aujourd'hui, j'annonce officiellement à mon administration l'ajout du Corps des Gardiens de la révolution islamique, y compris leur unité d'élite, la force Al-Qods, sur la liste des organisations terroristes internationales», a dit Donald Trump.

C'est la première fois que les États-Unis désignent officiellement des termes d'organisation terroriste une composante d'une armée étrangère.

«Cette décision d'incorporation à la liste des organisations terroristes un groupe appartenant à un gouvernement étranger est la première du genre de la part des États-Unis», a déclaré Donald Trump dans un message diffusé par la Maison-Blanche.

«Cette étape sans précédent menée par le Département d'État, est une reconnaissance du fait que l'Iran n'est pas seulement un État soutenant le terrorisme, mais que les Gardiens y participent activement, financent et promeuvent le terrorisme», lit-on dans le message du Président états-unien.

Benyamin Netanyahou a déjà réagi à cette déclaration de Washington en remerciant Donald Trump pour avoir ajouté cette organisation paramilitaire iranienne sur la liste noire des organisations terroristes internationales.

Auparavant, Washington avait déjà placé sur liste noire des entités et des personnes affiliées au Corps des Gardiens, mais pas le CGRI dans son ensemble. Ainsi, plusieurs personnes et sociétés iraniennes ont été sanctionnées à la mi-février par les États-Unis, qui les ont accusées d'avoir coopéré avec le Corps des gardiens de la révolution islamique et d'avoir effectué des attaques informatiques.

Créé après la Révolution islamique de 1979 pour protéger le système religieux chiite, le Corps des Gardiens de la révolution islamique est l'organisation de sécurité la plus puissante d'Iran. Il contrôle de grands secteurs de l'économie iranienne et exerce une influence considérable sur le système politique du pays.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Tags:
liste des organisations terroristes, politique, terrorisme, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook