International
URL courte
7627
S'abonner

Suite aux contrats signés en 2017 entre Moscou et Riyad, la Russie a envoyé à l’Arabie saoudite une première commande de lance-roquettes multiples baptisés Solntsepek, selon une source au sein de l’industrie de la Défense contactée par Sputnik.

L'Arabie saoudite a reçu la version dernier cri des célèbres orgues de Staline, baptisée Solntsepek, a fait savoir à Sputnik une source au sein de l'industrie de la Défense.

Le contrat portant sur la livraison de ces armes avait été signé en 2017.

Comme l'indiquait à l'époque le service fédéral russe pour la coopération militaire et technique, Moscou et Riyad s'étaient entendus sur la livraison de systèmes de défense aérienne russes S-400, de missiles antichar Kornet-EM et de lance-roquettes multiples TOS-1A Bouratino. S'ajoutent à cette liste des lance-grenades AGS-30 et des fusils d'assaut Kalachnikov AK-103.

La signature de ces contrats avait par la suite été confirmée par le directeur du service, Dmitri Chouvalov.

Le système de lance-roquettes multiple lourd TOS-1A Solntsepek a été mis au point en 2001, mais n'a été utilisé réellement que dans les combats en Syrie. Il a été conçu pour frapper les unités terrestres, l'équipement, les bâtiments, les bunkers et fortifications ainsi que les véhicules légers. Comme les roquettes demandent un véhicule suffisamment blindé et comme le dispositif est lourd, un châssis de char T-72 a été choisi.

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Il était «mal informé»: Thierry Breton tacle Renaud Muselier après sa précommande de Spoutnik V
Biden appelle Poutine «Сloutine» en plein discours sur les relations russo-américaines – vidéo
Tags:
lance-flammes, armements, TOS-1A Solntsepek, Arabie Saoudite, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook