Ecoutez Radio Sputnik
    Le site WikiLeaks

    Les USA précisent la peine qui attend Assange pour son «complot» avec Chelsea Manning

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    Arrestation de Julian Assange à Londres (46)
    8151

    Le fondateur de Wikileaks Julian Assange, arrêté ce jeudi 11 avril à Londres, risque jusqu’à cinq ans de prison pour piratage informatique, pour avoir conspiré avec Chelsea Manning et voler des données classifiées, a fait savoir le département américain de la Justice.

    Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a été arrêté ce jeudi 11 avril à Londres à la suite d'une demande d'extradition des États-Unis, où il est inculpé pour avoir comploté avec Chelsea Manning afin de recevoir des documens classifiés, écrit l'AFP, se référant au ministère américain de la Justice.

    Selon l'acte d'inculpation, qui était jusqu'ici sous scellés, l'Australien est accusé d'avoir accepté d'aider l'ex-analyste du renseignement américain Chelsea Manning à obtenir un mot de passe pour accéder à des milliers de documents classés secret-défense.

    «Durant le complot, Manning et Assange ont engagé des discussions en temps réel sur la transmission par Manning de documents classifiés à Assange», indique un communiqué du département de la Justice.

    Réfugié depuis 2012 à l'ambassade d'Équateur à Londres, Julian Assange a été arrêté ce jeudi 11 avril par la police britannique. Auparavant, WikiLeaks avait annoncé sur son compte Twitter que Julian Assange pourrait être expulsé de l'ambassade équatorienne à Londres «dans quelques heures ou jours». Le ministère équatorien des Affaires étrangères avait alors qualifié cette information de «rumeur».

    Dossier:
    Arrestation de Julian Assange à Londres (46)

    Lire aussi:

    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    «Je m’en fous des Européens», lance Trump
    Une femme frappée par une bande en plein Paris durant la Fête de la musique (vidéo)
    Tags:
    Julian Assange, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik