Ecoutez Radio Sputnik
    Vue aérienne de Tripoli

    La télévision annonce une frappe contre une base militaire à Tripoli par l’armée de Haftar

    © AFP 2019 MAHMUD TURKIA
    International
    URL courte
    0 200

    L'Armée nationale libyenne du maréchal Khalifa Haftar a effectué une frappe contre une base militaire du Gouvernement d'union nationale à l'est de Tripoli, a annoncé la chaîne de télévision Sky News Arabia.

    Une base militaire du Gouvernement d'union nationale (GNA) à Mitiga, à l'est de Tripoli, a subi une frappe de l'Armée nationale libyenne (ANL), sous le commandement du maréchal Khalifa Haftar, rapporte la chaîne de télévision Sky News Arabia.

    «L’armée libyenne [nationale, ndlr] a effectué une frappe aérienne contre la base militaire de Mitiga au nord-est de Tripoli», a annoncé la chaîne. 

    La semaine dernière, le commandant en chef de l'Armée nationale libyenne (ANL), Khalifa Haftar, avait donné l'ordre à ses forces d'entamer une marche vers Tripoli, siège du Gouvernement d'union nationale (GNA) dirigé par Fayez el-Sarraj et reconnu par la communauté internationale.

    Le 5 avril, les troupes du maréchal Haftar ont atteint les banlieues de la capitale et pris le contrôle de l'aéroport international de Tripoli.

    La Libye est plongée dans le chaos depuis le renversement du gouvernement et le meurtre de Mouammar Kadhafi en 2011. Le pays est divisé entre plusieurs entités rivales, avec notamment la présence à Tripoli du Gouvernement d'union nationale de Fayez el-Sarraj, soutenu par l'Onu et l'UE, et dans l'est, d'un parlement élu par le peuple et appuyé par l'Armée nationale libyenne du maréchal Haftar.

    Lire aussi:

    «L'Iran a fait une très grosse erreur»: Trump réagit à la destruction du drone US par les militaires iraniens
    Poutine évalue les possibles conséquences d'une guerre impliquant l'Iran
    La Russie se prépare-t-elle à une guerre? La réponse de Poutine
    Tags:
    base militaire, frappe aérienne, Mouammar Kadhafi, Khalifa Haftar, Tripoli (Libye), Libye
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik