Ecoutez Radio Sputnik
    Militaire brésilien

    Une intervention brésilienne au Venezuela est-elle réellement envisagée?

    © AFP 2019 YURI CORTEZ
    International
    URL courte
    Tentative de coup d'État au Venezuela (197)
    12242

    L’armée brésilienne ne serait pas enthousiaste à l’idée d’intervenir militairement au Venezuela comme veut le faire croire le Président Bolsonaro, a déclaré à Sputnik Paulo Velasco de l’Université d’État de Rio de Janeiro.

    Il est peu probable que le Président brésilien Jair Bolsonaro décide d'une intervention militaire au Venezuela, estime le politologue Paulo Velasco de l'Université d'État de Rio de Janeiro (UERJ) dans un entretien accordé à Sputnik.

    Plus tôt dans la semaine, M.Bolsonaro a promis de mener des consultations avec le parlement national en cas d'intervention étrangère au Venezuela. Pour M.Velasco, une telle position correspond mal au statut du Brésil en tant que garant de la stabilité dans l'hémisphère sud. Or, les militaires au sein de l'appareil présidentiel, ainsi que le vice-Président Hamilton Mourao, ne partagent pas toujours la vision stratégique du chef d'État, détaille l'interlocuteur de l'agence.

    Il rappelle en outre que lors de sa dernière visite aux États-Unis, le général Mourao s'est prononcé en faveur d'une résolution pacifique de la crise vénézuélienne et a jugé nécessaire de présenter des garanties à Nicolas Maduro en cas de transition du pouvoir dans le pays.

    «Lorsque Mourao parle, il parle au nom des militaires qui ne veulent pas d'aventure au Venezuela. Cela ne leur donnerait rien», a expliqué M.Velasco.

    Ainsi, même compte tenu du fait que «l'aile idéologie» de l'administration Bolsonaro plaide pour une intervention au Venezuela, cette éventualité est peu probable.

    «En dépit de ses déclarations, il s'agit plutôt d'une démonstration de force que d'une volonté d'agir à l'encontre du vice-Président et des forces armées nationales», constate l'analyste.

    Dossier:
    Tentative de coup d'État au Venezuela (197)

    Lire aussi:

    Versailles sous des nuages épais de fumée à cause d'un incendie (vidéos)
    «Fumée jaune», propagation… Réflexions d'un ancien pompier sur le sort de Notre-Dame
    Le RAID déployé à Lourdes, une personne blessée lors d'une prise d'otages
    Tags:
    tensions, crise, intervention, Université de l'État de Rio de Janeiro (UERJ), Hamilton Mourao, Nicolas Maduro, Paulo Velasco, Jair Bolsonaro, Venezuela, Brésil
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik