Ecoutez Radio Sputnik
    Le palais de l'Elysée

    De quoi ont parlé Zelensky et Macron à l’Élysée

    © Sputnik . Irina Kalashnikova
    International
    URL courte
    138
    S'abonner

    À l'issue d'un entretien avec Emmanuel Macron à l'Élysée, le candidat à la présidence ukrainienne Volodymyr Zelensky a déclaré qu'ils avaient évoqué «les problèmes les plus importants pour la société ukrainienne et l'ensemble de l'Ukraine, [...] la cessation de la guerre dans le Donbass».

    Le candidat à la présidence ukrainienne Volodymyr Zelensky a déclaré que sa rencontre avec Emmanuel Macron, qui l'a reçu à l'Élysée pendant une heure environ, avait permis d'examiner les grands problèmes qui se posent à la société ukrainienne, notamment la cessation du conflit dans le Donbass.

    «L'atmosphère était super et chaleureuse. La rencontre a été constructive. J'ai vu devant moi un vrai dirigeant d'une Europe unifiée. Nous nous sommes penchés sur les problèmes les plus importants pour la société ukrainienne et l'ensemble de l'Ukraine. Nous avons parlé de l'essentiel: de la cessation de la guerre dans le Donbass», a-t-il indiqué cité par l'édition ukrainienne Apostrophe.

    Le premier tour de la présidentielle en Ukraine a eu lieu le 31 mars. Sur les 39 candidats en lice, aucun n'a réussi à obtenir la majorité requise pour remporter l'élection dès le premier tour. Le second tour, prévu dimanche 21 avril 2019, verra s'affronter le Président en exercice Petro Porochenko et le vainqueur du premier tour Volodymyr Zelensky, qui a recueilli 30.24% des voix, soit deux fois plus que son rival. Selon un premier sondage réalisé par le groupe sociologique ukrainien Rating, le premier totalise 24% des votes d'intention, tandis que le score du second est de 61%.

    Les autorités ukrainiennes ont entamé en avril 2014 une opération militaire contre les Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk qui ont annoncé leur indépendance deux mois plus tôt. Selon les données des Nations unies, le conflit a fait quelque 13.000 victimes.

    La question du règlement de la situation est examinée dans le cadre du groupe de contact de Minsk qui, depuis septembre 2014, a déjà adopté trois documents réglementant les démarches en vue de la désescalade du conflit. Toutefois, des échanges de tirs se poursuivent, même après la conclusion des accords de trêve.

    Tags:
    tirs, victimes, sondage, conflit, premier tour, problèmes, élection présidentielle, palais de l'Élysée, Groupe de contact de MInsk, ONU, Volodymyr Zelensky, Emmanuel Macron, Lougansk, Donetsk, Donbass, Ukraine, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik