International
URL courte
Julian Assange détenu à la prison londonienne de Belmarsh (73)
14444
S'abonner

L'un des amis de Julian Assange a affirmé que le fondateur de WikiLeaks avait été transféré dans le «Guantanamo britannique», a indiqué Bloomberg, précisant que l'établissement avait accueilli le bras droit de ben Laden.

Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a été placé en détention dans la prison de Belmarsh, dans le sud-est de Londres, qualifiée de Guantanamo britannique. La nouvelle a été annoncée le 12 avril par l'agence Bloomberg, se référant à Vaughan Smith, un ami de l'Australien.

Vaughan Smith est l'une des dernières personnes à avoir rendu visite à Julian Assange à l'ambassade d'Équateur avant son arrestation jeudi par la police britannique.

Belmarsh est une prison de haute sécurité qui a abrité des détenus à haut risque, notamment Abu Qatada, décrit par un juge espagnol comme le bras droit du leader d'al-Qaida en Europe, a précisé Bloomberg.

Julian Assange a été arrêté le 11 avril. Selon Wikileaks, l'ambassadeur équatorien a «invité» la police pour l'arrêter. S'il est extradé vers les États-Unis, Julian Assange pourrait être condamné à la peine de mort pour la publication de documents secrets, estiment certains experts. Toutefois, selon le ministère américain de la Justice, il n'encourt que jusqu'à 5 ans de prison.

Le Président équatorien, Lenin Moreno, a déclaré que Londres lui avait garanti que Julian Assange ne serait pas extradé vers les États-Unis où il pourrait être exposé à la torture, voire même être condamné à la peine capitale.

Dossier:
Julian Assange détenu à la prison londonienne de Belmarsh (73)

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Cet acteur est considéré comme le meilleur James Bond de tous les temps
Tags:
détenus, documents, arrestation, prison, peine de mort, tortures, prison de Belmarsh, WikiLeaks, Bloomberg, Vaughan Smith, Lenin Moreno, Julian Assange, Equateur, Guantanamo, Londres, Europe, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook