Ecoutez Radio Sputnik
    HMS Talent

    Des sous-mariniers UK censés traquer les navires russes... contrôlés positifs à la cocaïne

    CC0 / U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 2nd Class Amanda R. Gray
    International
    URL courte
    9293
    S'abonner

    Se préparant à partir à bord du sous-marin HMS Talent pour une mission «sensible» de «traquer» des navires russes en mer du Nord, sept marins britanniques ont été contrôlés positifs à la cocaïne, a appris The Daily Mail. Or, le submersible ne peut partir en mission avec un équipage incomplet.

    Sept membres d'équipage du sous-marin nucléaire britannique HMS Talent ont été suspendus peu avant qu'ils ne partent, puisqu'ils ont été testés positifs à la cocaïne pendant leur service, a signalé The Daily Mail. Le bâtiment, armé de missiles de croisière Tomahawk, était censé commencer une opération de surveillance des sous-marins russes en mer du Nord.

    Les sous-mariniers ont échoué aux tests de dépistage obligatoire de drogues lorsqu'ils sont retournés à bord au lendemain d'une soirée festive, pour se préparer à une «mission sensible» visant à «traquer» les bâtiments russes en mer du Nord et en Arctique, est-il expliqué.

    D'après des sources militaires, le HMS Talent devait partir de Devonport vendredi, mais est resté amarré dans la base de Plymouth.

    En effet, le sous-marin ne peut partir qu'avec un équipage en complet, habituellement composé de 120 à 130 personnes, dont 20 officiers, a précisé l'hebdomadaire. La Royal Navy a refusé de fournir les rangs de ceux qui ont échoué aux tests.

    «C'est un grand embarras pour les officiers supérieurs», a constaté auprès du journal une source au sein de la Marine. «Il faut des années pour apprendre aux sous-mariniers à jouer des rôles hautement qualifiés et très sensibles en mer. Et voilà, la Marine vient de perdre sept hommes à cause d'une nuit de stupidité.»

    Ce navire de classe Trafalgar, lancé en 1988, a été conçu pour attaquer les navires de surface, les autres sous-marins et les installations ennemies au sol. Le submersible peut également effectuer une surveillance à l'aide de caméras et de périscopes à imagerie thermique, a ajouté The Daily Mail.

    En 2017, neuf officiers du sous-marin HMS Vigilant se sont retrouvés dans une situation similaire. Ils ont été suspendus de service pour consommation de drogue, alors que des officiers de rang supérieur ont été accusés d'avoir des relations avec le personnel féminin.

    Tags:
    test, cocaïne, sous-mariniers, navires, sous-marin, surveillance, HMS Talent, Russie, Plymouth, Devonport, Arctique, mer du Nord, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik