Ecoutez Radio Sputnik
    Des Moscovites affluent vers l’ambassade de France pour déposer des fleurs en signe de soutien aux Parisiens

    Ambassade de France: il est très important pour nous d'avoir le soutien de nos amis russes

    © Sputnik . Oxana Bobrovitch
    International
    URL courte
    Oxana Bobrovitch
    Incendie à Notre-Dame de Paris (135)
    9354

    Le matin après le drame de l'incendie survenu dans la cathédrale Notre-Dame de Paris, les fleurs jonchaient l'entrée de l'ambassade de France à Moscou. Des Moscovites s'y recueillaient et laissaient des messages pleins d'émotion sur le livre d'or mise en place par le consulat. Sputnik s'est rendu sur place pour vous.

    Les fleurs déposées à l'entrée du bâtiment en brique rouge de l'Ambassade de France à Moscou entourent plusieurs dessins de la cathédrale Notre-Dame de Paris en feu. Quelques gros billets en roubles ont déjà été déposés sous les bouquets. Les personnes, seules ou en groupe, laissent des mots de compassion sur le livre mis à disposition.

    Les Moscovites, tout comme des milliers de personnes à travers le monde, sont restés scotchés à leur poste de télévision une bonne partie de la nuit pour observer, impuissants, le feu qui dévorait le joyau de style gothique.

    «(À la vue de l'image de la cathédrale en flammes) je me sentais un peu perdu et incertain de son devenir, dit un étudiant en histoire de l'art. Au moment où la flèche de la cathédrale a vacillé, j'appréhendais la suite des évènements: l'écroulement de la toiture, des contreforts… j'ai eu très peur que tout le bâtiment s'écroule.»

    En milieu de journée, l'ambassadrice de France en Russie a tenu un point presse.

    «Je suis très touchée aujourd'hui par ces témoignages de la solidarité des Russes, a déclaré Sylvie Bermann. Nous sommes très tristes de cet évènement. Notre-Dame de Paris est un patrimoine national et le patrimoine de l'Humanité.»

    Plus tôt dans la journée, le Président Poutine a envoyé au Président Macron un message de soutien.

    «Il très important pour nous d'avoir le soutien de nos amis russes, a insisté Sylvie Bermann. Plusieurs personnalités nous ont écrit. Comme vous le voyez, il y a des fleurs devant l'Ambassade.»

    ​Mme Bermann a par ailleurs mentionné que les Russes ont «déjà souhaité faire des dons et ont déposé de l'argent avec les fleurs». Elle a d'ailleurs informé la presse que bientôt «compte sera mentionné sur le site de l'ambassade que tout le monde pourra consulter.»

    «Évidemment, la cathédrale sera reconstruite», a annoncé Sylvie Bermann.

    Les premiers œillets rouges, symbole de l'incendie tragique qui a frappé la cathédrale Notre-Dame, avaient déjà fait leur apparition devant l'ambassade, la veille vers 23 heures. Le lendemain matin, les habitants de la capitale continuaient d'affluer pour y déposer fleurs et lettres de condoléances. «Brûlée une fois, se relèvera et perdurera», peut-on lire sur l'une des notes écrites en russe et en français. Beaucoup de ceux qui apportent des fleurs ne peuvent retenir leurs larmes.

    «Tout le monde connait Notre-Dame, confie l'un des Moscovites présents. On demande à n'importe qui — même sans donner son nom en russe — et il le connaissent. C'est tragique de voir la mort de ce bâtiment…. dont, heureusement, les reliques ont été sauvées. Mais je pense que l'âme de cet ensemble érigé il y a des siècles a souffert.»

    Dossier:
    Incendie à Notre-Dame de Paris (135)

    Lire aussi:

    Un navire UK a essayé d'empêcher l'Iran d'arraisonner le pétrolier sous pavillon UK, selon un représentant des Pasdaran
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Une vidéo du pétrolier britannique Stena Impero arraisonné par l'Iran mise en ligne
    Tags:
    compassion, douleur, condoléances, incendie, Notre-Dame de Paris (roman), Sylvie Bermann, Moscou, Paris, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik