International
URL courte
Incendie à Notre-Dame de Paris (157)
2612
S'abonner

La question de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, ravagée ce lundi 15 avril par un incendie terrifiant, est désormais à l’ordre du jour. Tandis que les dirigeants de plusieurs pays ont déjà proposé leur aide, le président du Conseil européen a appelé les 28 pays de l’Union européenne à «prendre part à cette tâche».

L'incendie à Notre-Dame de Paris a touché non seulement les Français, mais aussi les autres peuples. Alors que les dirigeants de nombreux pays ont exprimé leur soutien à la France, Donald Tusk, le président du Conseil européen n'était pas en reste: il a appelé les 28 membres de l'Union européenne à «prendre part à cette tâche».

«J'adresse toute ma solidarité, toute ma compassion au peuple français. Je le dis aussi en tant que citoyen de Gdansk, qui a été détruite et brûlée à 90% et qui a été reconstruite», a-t-il déclaré, lors de son discours devant le Parlement européen, à Strasbourg ce mardi 16 avril.

Avant de poursuivre:

«Vous reconstruirez aussi votre cathédrale. Depuis Strasbourg, la capitale française de l'Union européenne, j'appelle les vingt-huit États membres à prendre part à cette tâche.»

Par son discours, il a remis en pleine lumière l'unité et la solidarité qui rassemblent les pays membres de l'Union européenne.

Lundi 15 avril, un incendie s'est déclaré dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Selon les médias qui se réfèrent aux déclarations des pompiers, le feu serait «potentiellement lié» aux travaux de rénovation de ce monument historique, le plus visité d'Europe. La restauration de la flèche, en vue notamment d'en refaire l'étanchéité, était en cours.

Dossier:
Incendie à Notre-Dame de Paris (157)

Lire aussi:

Les bars ne rouvriront pas avant le 1er février, selon Europe 1
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
Tags:
politique, reconstitution, incendie, cathédrale Notre-Dame de Paris, Union européenne (UE), Donald Tusk, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook