Ecoutez Radio Sputnik
    Téhéran

    Le Parlement iranien vote le projet de loi désignant Centcom comme organisation terroriste

    © AFP 2019 ATTA KENARE
    International
    URL courte
    1510

    Le Parlement iranien a voté quasi à l’unanimité en faveur du projet de loi visant à porter les forces du Commandement central américain dans la région (Centcom) sur la liste des organisations terroristes, relate l’agence de presse Mehr.

    Après la décision de l'administration de Donald Trump de désigner le corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) d'Iran comme une organisation terroriste étrangère, le Parlement iranien a approuvé le projet de loi pour placer les forces du Commandement central américain dans la région (Centcom) sur la liste des organisations terroristes, selon l'agence de presse Mehr.

    Cette dernière a annoncé que 204 membres du parlement ont voté en faveur de ce projet de loi intitulé «Mesures de rétorsion contre la reconnaissance par les États-Unis du CGRI en tant qu'organisation terroriste». Deux membres ont voté contre, aucun ne s'est abstenu.

    Selon ce texte, toute assistance informationnelle, financière et technologique de Centcom sera considérée comme une activité terroriste. En outre, le gouvernement iranien devrait protéger toutes les entités juridiques et tous les particuliers «qui coopèrent avec le CGRI à l'intérieur et à l'extérieur du pays contre tout préjudice juridique et spirituel causé par l'inclusion du CGRI dans la liste des groupes terroristes», a écrit l'agence de presse.

    Mehr a ajouté que le gouvernement devrait également neutraliser les mesures américaines par le biais de négociations sur cette question avec des organisations internationales, outre des pourparlers bilatéraux et trilatéraux avec d'autres États.

    Le 15 avril, les États-Unis ont officiellement désigné le corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) d'Iran comme étant une organisation terroriste étrangère.

    Lire aussi:

    Exit le F-35, la Turquie dévoile son propre projet d'avion furtif, «le meilleur chasseur en Europe» (photo)
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Tags:
    parlement, projet de loi, vote, CENTCOM (United States Central Command), Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik